Formule 1

Binotto : le moteur Ferrari bientôt à la hauteur du Mercedes

Il espère que cela arrivera avant la fin de la saison 2015

Recherche

Par D. Thys

31 janvier 2015 - 13:07
Binotto : le moteur Ferrari bientôt (...)

Mattia Binotto est le responsable du développement du moteur Ferrari 059/3,, le seul qui n’a pas enregistré la moindre victoire l’année passée. Mais tout cela ne sape pas la confiance de Binotto pour cette saison 2015.

Cette année les motoristes ont en effet le droit de modifier leur groupe motopropulseur tout au long de la saison grâce à un système de “jetons”. Chaque motoriste a droit à 32 jetons et chaque modification d’un élément du moteur coûte un ou plusieurs jetons. Est-il vrai que Ferrari a déjà utilisé un tiers de ses jetons ?

“La quantité des jetons qui nous reste est une donnée confidentielle,” explique Mattia Binotto. “Nous avons toutefois évité de nous lancer dans des développements qui ne sont pas cruciaux afin de nous permettre de faire des modifications plus importantes pendant la saison. Le domaine dans lequel nous avons le plus travaillé est celui de la combustion, notamment les conduits d’admission et la géométrie de la chambre de combustion. Nous avons aussi travaillé sur l’efficacité du turbo et du compresseur afin d’améliorer la récupération de l’énergie électrique.”

Quelle sera la hiérarchie des motoristes à l’occasion du premier Grand Prix de la saison à Melbourne ? “C’est difficile voire impossible à prédire, ce serait trop beau. Nous savons combien de jetons nous avons utilisés, mais nous pouvons imaginer que Mercedes en a utilisé un peu moins. Quoi qu’il en soit, notre moteur du début de cette saison sera meilleur que celui de l’année passée. La SF15-T sera plus compétitive, mais nous ne savons pas encore si nos progrès seront suffisants pour jouer les premiers rôles.”

Le moteur Ferrari de l’année passée était trop lourd et pas assez puissant. Qu’est-ce qui a changé pour cette année ?

“Notre moteur n’était pas assez performant par rapport à celui de notre principal concurrent, c’était notre point faible principal. Nous ne pensons pas que son poids a été un vrai problème pour nous,” précise Binotto.

Le moteur Ferrari arrivera-t-il au niveau du Mercedes bientôt ? “Ce sera très difficile pour nous d’être à leur niveau dès le Grand Prix d’Australie. Ils avaient un très grand avantage et en plus de ça ils ont fait un énorme travail de préparation de la saison 2015. Pendant ce temps, nous avons aussi travaillé vite et bien et notre objectif est de les rejoindre avant la fin de la saison.”

Si la Scuderia Ferrari avait pu faire un tout nouveau moteur en partant de zéro, aurait-elle suivi cette voie ? “La question n’est pas de repartir de zéro, il était surtout question de nous lancer dans le développement de ce moteur plus tôt et avec plus de ressources. Ils ont commencé le développement de leur moteur plus tôt que nous et avec plus de ressources et de moyens,” ajoute l’ingénieur italien.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less