Formule 1

Bilan de mi-saison 2018 : Brendon Hartley

Quelques erreurs et de la malchance

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 août 2018 - 12:17
Bilan de mi-saison 2018 : Brendon (...)

Repêché par Red Bull qui l’avait congédié près de 10 ans auparavant, Brendon Hartley a enfin disposé de sa première vraie chance en Formule 1, après quelques courses correctes l’année dernière dans le rôle de pigiste.

Clairement, son début de saison n’a pas été des plus simples. Nettement battu par Pierre Gasly en qualifications, il a toutefois été absent à deux d’entre elles, en Espagne et en Grande-Bretagne après de gros accidents en essais libres, et n’a pas pu se battre à Bakou après un problème technique qui a d’ailleurs failli causer un gros accident avec Gasly.

L’accident en Espagne était dû à une erreur de sa part, mais il fut également percuté en course par Charles Leclerc (à Monaco) et Lance Stroll (au Canada). Ces quatre gros accidents en quatre week-ends et celui de Silverstone laissent un goût amer à son début de saison lors duquel il a marqué deux points.

Là où Gasly saisit les bonnes chances de Toro Rosso, Hartley semble toujours en difficulté, qu’il s’agisse de son rythme personnel ou de problèmes divers. Malheureusement, c’est ce qui a causé une réflexion dès l’Espagne pour le remplacer, et il aura besoin de progresser s’il veut rester jusqu’en fin de saison, mais aussi en 2019.

Statistiques :

- 19e du championnat avec 2 points
- 0 podium
- 3 abandons

Comparatif avec Pierre Gasly :

- Course : 2/4 (quand les deux ont terminé)
- Qualifications : 3/9 en faveur de Gasly

expand_less