Formule 1

Bilan de la saison 2018 : Marcus Ericsson

Du mieux, mais ça n’a pas suffi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 décembre 2018 - 18:25
Bilan de la saison 2018 : Marcus (...)

Avec 5 points inscrits avant la pause estivale, le bilan de Marcus Ericsson ne pesait pas lourd dans la balance face notamment à la sixième place de Charles Leclerc enregistrée à Bakou. Malheureusement pour le Suédois, la tendance ne s’est pas inversée, au contraire, et malgré les progrès de la C37, c’est bien Charles Leclerc qui a signé les meilleurs résultats de l’équipe.

Dixième en Belgique après la pause, Ericsson a également marqué des points lors de la tournée américaine, à Austin et Mexico, où il a terminé dixième (non sans l’aide de déclassements devant lui) et neuvième respectivement.

Hormis cela, il a tout de même réussi plusieurs Q3, et a montré un très bon rythme sur un tour en fin de saison. Il a aussi été malgré lui à l’origine d’une des images de la deuxième partie de saison avec un énorme accident à Monza, suite à un dysfonctionnement de son DRS, duquel il s’est tiré sans mal.

Malgré ce qui est surement sa meilleure saison en F1, Ericsson n’a pas fait le poids face à Leclerc et n’a pas convaincu Fred Vasseur de le garder une saison supplémentaire. Après l’annonce de l’arrivée de Kimi Räikkönen l’année prochaine dans l’équipe, il a finalement été remplacé par Antonio Giovinazzi. Il a trouvé refuge en IndyCar avec Schmidt Peterson Motorsports, en remplacement de Robert Wickens.

Statistiques :

- 17e du championnat avec 9 points
- Position moyenne à l’arrivée : 11,88
- 0 podium
- Meilleure(s) place(s) à l’arrivée : 9e à Bahreïn, en Allemagne et au Mexique
- 4 abandons

Comparatif avec Charles Leclerc :

- Qualifications : 4 à 17
- Tours en course devant son équipier : 256 contre 664
- Devant à l’arrivée : 4 à 9 (quand les deux ont terminé)
- Points marqués en 2018 : 9 contre 39

Alfa Romeo Racing

expand_less