Formule 1

Bilan de la saison 2018 : Ferrari

Du mieux... mais ce n’est pas encore assez !

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 décembre 2018 - 12:36
Bilan de la saison 2018 : Ferrari

En voyant Sebastian Vettel s’imposer lors des deux premières courses de la saison 2018, on pensait vraiment que la Scuderia était sur les rails pour aller chercher enfin une couronne qui lui échappe depuis une décennie. Mais avant notre bilan de mi-saison, on avait été un peu refroidis par les échecs subis coup sur coup en Allemagne et en Hongrie.

Déterminé à aller ravir le titre à Lewis Hamilton, Vettel s’imposait de manière autoritaire. A Monza, la Scuderia enchantait les fans en monopolisant la première ligne avec une pole position de Kimi Räikkönen, mais ce dernier concédait la victoire à Hamilton alors que Vettel faisait un tête-à-queue au départ.

Finalement, cette propension à manquer les rendez-vous importants aura été l’une des clés de la fin de saison et l’un des gros problèmes de Ferrari, qui a enchaîné les déceptions. Une autre victoire est venue sauver la fin de saison avec le succès du Finlandais à Austin, ce qui permettait surtout de conclure de belle manière l’histoire entre le pilote et son équipe.

Finalement, les deux pilotes de la Scuderia ont terminé deuxième et troisième et permis à leur équipe de terminer vice-championne chez les constructeurs. C’est maintenant une nouvelle ère qui s’ouvre avec l’arrivée de Charles Leclerc et la fin d’un duo Vettel - Räikkönen (photo) très complice.

Statistiques :

- 2e du championnat avec 571 points (320 pour Vettel, 251 pour Raikkonen)
- 6 victoires (5 pour Vettel, 1 pour Raikkonen)
- 6 poles (5 pour Vettel, 1 pour Raikkonen)
- 4 meilleurs tours (3 pour Vettel, 1 pour Raikkonen)
- 24 podiums (12 pour Vettel, 12 pour Raikkonen)
- 5 abandons (1 pour Vettel, 4 pour Raikkonen)

Ferrari

expand_less