Formule 1

Bilan de la saison 2013 : Max Chilton

Un manque de vélocité mais pas de fiabilité

Recherche

Par

29 décembre 2013 - 12:36
Bilan de la saison 2013 : Max (...)

Marussia avait d’abord annoncé vouloir engager Max Chilton et Luiz Razia mais, voyant se profiler des difficultés au niveau des sponsors du Brésilien, l’équipe donne une grande priorité à Max Chilton pour les essais d’intersaison, puisque l’Anglais fera cinq des six journées prévues. Et pourtant, c’est finalement Jules Bianchi qui portera Marussia sur ses épaules durant la saison, dominant outrageusement Chilton en performances pures.

Ce dernier montrera cependant un sang-froid impressionnant, réussissant à terminer chacune des dix-neuf courses de la saison. Il comblera tout au long de l’année une bonne partie du retard colossal qu’il accuse en début de saison sur Bianchi, lui-même disposant d’une très bonne cote parmi les dirigeants d’équipes de Formule 1.

Meilleure place en course : 14
Meilleure place en qualifs : 16
Meilleurs tours : 0
Podiums : 0
Points marqués : 0
Devant son équipier (course) : 4/19
Devant son équipier (qualifs) : 2/19
Abandons : 0

Perspectives pour 2014

De ce fait, associé à un pilote disposant d’une image solide, Chilton a convaincu ses dirigeants et chacun travaille à une prolongation de leur contrat commun. Si la décision n’a pas encore été officialisée, les dernières déclarations vont en ce sens.

S’il dispute une deuxième saison dans l’équipe russe, Max Chilton devra cependant montrer qu’il a appris de cette saison 2013 et être d’entrée de jeu dans le rythme de Bianchi. Son père ayant quitté la compagnie qu’il dirigeait et qui lui permettait de financier la carrière de Max et de son frère Tom, il ne sera pas sauvé par son confort financier et devra trouver sa place grâce à son talent.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less