Bilan F1 2011 – Vitantonio Liuzzi

0 point, 23e du championnat pilotes...

Recherche

Par

5 décembre 2011 - 11:17
Bilan F1 2011 – Vitantonio Liuzzi

Pilote de F1 depuis 2005 lorsque Red Bull lui donna sa chance l’espace de quatre courses en alternance avec Christian Klien, Vitantonio Liuzzi vit une carrière plutôt mouvementée faite d’allers-retours dans la discipline. Cette année, pour sa première saison au sein de la modeste équipe HRT-Cosworth, l’Italien a fait ce qu’il a pu avec les moyens dont il disposait.

Résumé de la saison :

Ecarté par Force India à la fin de la saison 2010 malgré un contrat pour 2011, Vitantonio Liuzzi roule pour HRT durant les essais hivernaux mais, il doit attendre le 9 mars 2011 pour être définitivement titularisé aux côtés de Narain Karthikeyan. Le premier Grand Prix de la saison fait office de chemin de croix pour l’Italien qui a déjà roulé pour Red Bull, Toro Rosso et Force India. Sa F111 est toujours en cours de montage durant la première journée d’essais libres et logiquement, Liuzzi ne parvient pas à réaliser un temps dans les 107%, le lendemain, en Q1. Le Grand Prix d’Australie s’arrête là pour Liuzzi et son coéquipier.

En Malaisie, l’ancien pilote de la filière Red Bull dispose d’un nouveau museau et parvient à se qualifier 23e mais, il doit abandonner à quatre tours de l’arrivée. En Chine, il voit pour la première fois le drapeau à damiers au volant d’une HRT et se classe 22e. Par la suite, Liuzzi fera son maximum pour faire progresser son équipe. S’il abandonne en Espagne en raison d’un problème de boîte de vitesses, Liuzzi réalise ensuite deux belles performances puisqu’il termine 16e à Monaco et surtout, 13e au Canada au terme d’une course chaotique. La veille, en qualifications, il avait déjà réussi à devancer les deux Virgin sur la grille de départ.

Malheureusement pour Liuzzi, sa saison est aussi marquée par une performance un peu moins glorieuse au départ du Grand Prix d’Italie... En arrivant au freinage de la première chicane, l’Italien met ses roues dans l’herbe et part en tête à queue. Dans son « strike », en plus de son propre abandon, il provoque les retraits de Nico Rosberg et Vitaly Petrov. Et en Inde, l’ancien pilote Force India doit céder son baquet à Narain Karthikeyan qui était remplacé par Daniel Ricciardo depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne. Liuzzi regarde la course depuis le muret des stands mais récupère son volant ensuite pour les deux dernières courses de l’année. Il boucle sa saison sur un abandon au Brésil en raison d’un problème d’alternateur sur sa F111.

Bilan :

Vingt-troisième au championnat pilotes, Vitantonio Liuzzi n’avait pas grand chose à espérer de cette première saison au volant d’une HRT-Cosworth. Plus constant et mature – sauf au départ du GP d’Italie – que lors de ses précédentes saisons en F1, l’Italien s’est battu toute l’année pour amener sa HRT dans le top 20. Bien sûr, son meilleur moment de l’année reste sa 13e place au Canada. Une 13e place qui est le meilleur résultat d’une HRT à ce jour et qui a permis à son équipe de finir devant Virgin au classement des constructeurs.

Au niveau des performances, si l’Italien a nettement dominé Narain Karthikeyan durant la première partie de la saison, il en fut tout autrement face à Daniel Ricciardo. En course, lorsque les deux pilotes étaient à l’arrivée, l’Australien a devancé Liuzzi quatre fois en cinq arrivées. Et en qualifications, les deux pilotes ont terminé la saison sur une égalité parfaite puisque Ricciardo a devancé 5 fois l’Italien et inversement.

A l’heure actuelle, Liuzzi n’est toujours pas assuré d’avoir un volant en F1 pour la saison 2012. Il affirme avoir un accord à long terme avec HRT mais, l’écurie ne l’a pas confirmé pour la saison prochaine. Ayant déjà signé Pedro de la Rosa pour deux ans, l’équipe espagnole pourrait s’appuyer sur un bon pilote payant pour épauler l’ancien pilote d’essais McLaren.

Tops :
 13e place au Canada qui permet à HRT de devancer Virgin au championnat
 Plein de jolis casques...
 A contribué à la progression de son équipe durant l’année

Flops :
 « Strike » énorme au départ du Grand Prix d’Italie
 Carrière en régression...
 Dominé par Daniel Ricciardo en course

Les notes Nextgen-Auto.com :

 Olivier Ferret : 9/20
 D.Thys : 11/20
 Sandrine Bouchard : 11/20
 Jean-Michel Setbon : 10/20
 Moyenne du forum Nextgen-Auto.com : 10/20
  Note globale : 51/100

Jusqu’au 29 décembre, Nextgen-Auto.com vous propose un bilan complet – pilotes et écuries – de la saison 2011 avec une publication dans l’ordre inverse des championnats. Retrouvez demain, mardi 6 décembre, le bilan de l’écurie HRT-Cosworth.

Info Formule 1

Photos

Vidéos