Bilan F1 2011 – Paul di Resta

27 points, 13e du championnat pilotes

Recherche

Par

16 décembre 2011 - 19:04
Bilan F1 2011 – Paul di Resta

Pour sa première saison en Formule 1, Paul di Resta a impressionné pas mal de monde dans le paddock. Âgé de 25 ans, il a fait preuve d’une grande maturité, a inscrit 27 points et a terminé 13e du championnat. Sans oublier qu’il a été confirmé à son poste pour la saison prochaine aujourd’hui même.

Résumé de la saison :

Petit retour en arrière. En 2010, Paul di Resta met un premier pied en F1 puisqu’il officie en tant que pilote de réserve de Force India. Soutenu par Mercedes, le motoriste de l’équipe indienne, il a l’occasion de rouler durant quelques premières séances d’essais libres et poursuit parallèlement sa carrière en DTM. Un championnat qu’il parvient à remporter lors de la dernière course de la saison à Shanghai. Estimant qu’il a démontré qu’il pouvait grimper pour de bon en Formule 1, Force India le titularise en lieu et place de Vitantonio Liuzzi.

A 25 ans, l’Écossais fait donc ses débuts aux côtés d’Adrian Sutil. Dès son premier Grand Prix, en Australie, le pilote Force India marque son premier point grâce une dixième place un peu chanceuse. En effet, cette place dans le top 10 lui a été offerte par la double disqualification des pilotes Sauber après l’arrivée. A la course suivante, en Malaisie, il se qualifie 14e sur la grille de départ et termine de nouveau 10e sous le drapeau à damiers. Et ce coup-ci, il n’a eu besoin d’aucune exclusion pour marquer ce 2e point en 2 course.

Les huit Grands Prix qui suivent sont en revanche beaucoup plus compliqués d’un point de vue comptable. Même s’il parvient à entrer pour la première fois en Q3 lors du Grand Prix de Chine (8e sur la grille, ndlr), le rookie ne termine plus dans la zone des points.

Au Canada, Paul di Resta souffle le chaud et le froid dans des conditions très délicates. Un temps cinquième, l’Écossais est pénalisé d’un drive-through suite à un accrochage avec Nick Heidfeld dans lequel il casse son aileron avant. Dans les derniers tours, revenant dans le peloton où il compte attaquer Rubens Barrichello pour lui prendre la 9e place, le pilote Force India attaque un peu trop fort et heurte le mur. Ce qui entraîne son unique abandon de l’année sur une faute de pilotage.

A partir du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Force India connait un regain de compétitivité et Paul di Resta démontre qu’il sait profiter d’une voiture compétitive. En qualifications, lors de son week-end à domicile, il hisse sa monoplace en Q3 et parvient à décrocher la 6e place sur la grille. Ce sera sa meilleure qualif de la saison. Mais en course, le pilote perd des places à cause d’un arrêt aux stands extrêmement long et termine 15e.

C’est à partir du Grand Prix de Hongrie que l’Écossais entame une deuxième partie de saison en fanfare puisqu’il sera 6 fois dans les points en 9 courses. A Budapest, il termine 7e et obtient alors son meilleur résultat en F1. En Italie, il prend la 8e place à l’arrivée et inscrit 4 nouveaux points.

A Singapour, Paul di Resta réalise sa meilleure course de l’année sur un circuit qu’il découvre. Profitant d’une stratégie inspirée (pour une fois...), le jeune pilote parvient à franchir la ligne d’arrivée en 6e position devant Nico Rosberg et son coéquipier, Adrian Sutil. Il était 10e sur la grille de départ.

Le champion DTM en titre marque de nouveau un point en Corée. En Inde, il n’y parvient pas à cause d’une stratégie malvenue mais, il termine dans le top 10 à l’occasion des deux dernières courses de l’année. Neuvième à Abu Dhabi et huitième au Brésil, l’Écossais a rempli sa part de contrat en jouant un rôle très important dans l’obtention de la 6e place au championnat constructeurs.

Bilan :

Grâce à des performances de premier ordre, Paul di Resta a terminé meilleur rookie de la saison. Treizième du championnat, il aurait sans doute pu faire mieux s’il n’avait pas eu droit à quelques stratégies un peu « téméraires » au cours de la deuxième partie saison. Commettant très peu d’erreurs pour un débutant, c’est le pilote qui a bouclé le plus de tours en course cette saison (1106 tours sur 1133 possibles). Sa fin de saison est réellement positive puisqu’il a terminé six des neuf dernières courses dans les points.

Face à Adrian Sutil, même s’il termine à 15 points au championnat, l’Écossais n’a pas à rougir. Il a devancé le pilote allemand à 9 reprises en 19 qualifications. Et en course, il l’a devancé six fois en 16 arrivées communes. Du coup, en 2012, l’Écossais poursuivra l’aventure chez Force India. L’écurie l’a confirmé aujourd’hui et il aura pour coéquipier l’Allemand Nico Hulkenberg.

Tops :
 Meilleur rookie de la saison
 6e sur la grille de départ à Silverstone
 6e à l’arrivée du Grand Prix de Singapour

Flops :
 Accident au Grand Prix du Canada à trois tours de l’arrivée
 N’a pas toujours bénéficié des meilleures stratégies en course
 Termine à 15 points d’Adrian Sutil au championnat

Les notes Nextgen-Auto.com :
 Olivier Ferret : 16/20
 D.Thys : 15/20
 Sandrine Bouchard : 14/20
 Jean-Michel Setbon : 14/20
 Moyenne du forum Nextgen-Auto.com : 13/20
  Note globale : 72/100

Jusqu’au 29 décembre, Nextgen-Auto.com vous propose un bilan complet – pilotes et écuries – de la saison 2011 avec une publication dans l’ordre inverse des championnats. Retrouvez demain, samedi 17 décembre, le bilan de l’écurie Force India-Mercedes.

Info Formule 1

Photos

Vidéos