Bilan F1 2011 – Mercedes GP

165 points, 4e du championnat

Recherche

Par

22 décembre 2011 - 17:06
Bilan F1 2011 – Mercedes GP

Au rayon des écuries qui n’ont pas atteint leur objectif en 2011, il faut bien admettre que Mercedes GP occupe une assez bonne place. Incapable d’obtenir le moindre podium, l’écurie basée à Brackley a régressé par rapport à 2010 alors qu’elle visait au minimum une victoire. Du coup, elle s’est retrouvée un peu esseulée dans le rôle de la quatrième force du plateau.

Résumé de la saison :

La Mercedes MGP W02 est présentée le 1er février 2011 sur le circuit de Valencia. L’équipe a des attentes élevées et espère remporter au moins une victoire cette saison. Nico Rosberg et Michael Schumacher restent les pilotes titulaires et brillent durant les essais hivernaux. Certains s’imaginent déjà que les flèches d’argent joueront la victoire à Melbourne...

Mais c’est tout l’inverse qui se produit. Trop peu compétitives, les Mercedes se retrouvent dans le peloton et les deux pilotes abandonnent suite à des dommages causés par des accrochages. C’est donc au deuxième Grand Prix de la saison que les premiers points sont inscrits grâce à la 9e place de Michael Schumacher. Après deux courses, Mercedes GP pointe à la 8e place du classement avec seulement 2 points au compteur... Red Bull en a déjà 78, Mclaren 48 et Ferrari 36.

L’un des principaux points faibles de cette MGP W02 est sa grosse consommation de pneus Pirelli. L’usure est trop rapide et cela est particulièrement visible dans les rues de Monaco où l’écurie ne marque aucun point. Heureusement, quelques éclaircies apparaissent ici ou là. En Turquie, Nico Rosberg se qualifie 3e et termine 5e après avoir doublé Jenson Button en fin de course. Quant à Schumacher, c’est au Canada qu’il parvient à briller en terminant 4e après avoir longtemps occupé la deuxième place.

En terminant régulièrement dans les points, Mercedes remonte au championnat et s’installe confortablement à la 4e place. Mais au final, les qualifications et courses où les flèches d’argent parviennent à se mêler au peloton de tête sont bien trop rares malgré tous les efforts fournis par Nico Rosberg et Michael Schumacher.

Comme il n’y a pas grand chose à espérer sur la piste cette saison, l’état major de l’écurie s’attelle à préparer l’avenir en recrutant d’importants ingénieurs pour son département technique. Bob Bell, Aldo Costa et Geoff Willis sont les principales recrues de l’année. Mais pour les deux derniers, qui ont rejoint l’usine en fin d’année, leur influence sera forcément moindre dans la conception de la voiture de 2012. L’avenir passe également par Nico Rosberg puisqu’il a finalement prolongé son contrat le 10 novembre dernier.

Bilan :

Dès le premier Grand Prix de la saison, il fut clair que la Mercedes MGP W02 ne permettrait pas à l’écurie allemande de viser mieux que la 4e place au championnat. Pire encore, alors qu’en 2010, les flèches d’argent avaient réussi à grimper à trois reprises sur le podium, elles n’en ont obtenu aucun cette année. Terminant à la 4e place comme en 2010, Mercedes GP n’a inscrit que 165 points contre 214 en 2010. Trop peu performantes pour rivaliser avec les Red Bull, les McLaren et la Ferrari de Fernando Alonso, les MGP W02 étaient en revanche assez fiables puisque l’écurie ne compte que 2 abandons sur problème technique cette saison.

Parmi les satisfactions, Mercedes GP peut relever les bonnes vitesses de pointe en ligne droite, les changements de pneus souvent plus rapides que la concurrence et, le retour en forme de Michael Schumacher. Pour Ross Brawn, il est également positif d’avoir réduit l’écart avec McLaren et Red Bull durant la deuxième partie de saison.

Perspectives :

Misant sur la stabilité au niveau des pilotes et sur le renforcement de son département technique, Mercedes s’est attelée à construire pour le futur. Ainsi, l’écurie dirigée par Ross Brawn a enregistré les signatures des réputés Bob Bell, Aldo Costa et Geoff Willis. Reste à savoir si tous ces ingénieurs connus et reconnus parviendront à travailler main dans la main pour faire progresser les monoplaces du constructeur à l’étoile.

Officiellement, et pour faire simple, Costa est en charge de l’aérodynamique et Willis de la mécanique. Ils sont tous les deux sous la coupe de Bob Bell qui est directeur technique. Avec Ross Brawn et Loïc Bigois, cela fait donc cinq anciens directeurs techniques dans les rangs de l’équipe Mercedes. Une situation inédite.

En 2012, il ne sera d’ailleurs plus question de Mercedes Grand Prix mais de Mercedes AMG Petronas F1 Team (nom complet). Le constructeur allemand ayant voulu mettre en avant sa division haute performance dans la dénomination commerciale de l’écurie. Un grand pas en avant est attendu car une nouvelle saison vierge de victoire ou pire, de podium, serait un échec cuisant pour Mercedes AMG.

Tops :
 4e place de Michael Schumacher au Canada
 3e place de Nico Rosberg en qualifications à Istanbul
 Recrutement de Bob Bell, Aldo Costa et Geoff Willis

Flops :
 Aucun podium dans la saison
 A marqué 49 points de moins qu’en 2010
 Score vierge en Australie et à Monaco

Les notes Nextgen-Auto.com :
 Olivier Ferret : 11/20
 D.Thys : 14/20
 Sandrine Bouchard : 12/20
 Jean-Michel Setbon : 11/20
 Moyenne du forum Nextgen-Auto.com : 12/20
  Note globale : 60/100

Jusqu’au 29 décembre, Nextgen-Auto.com vous propose un bilan complet – pilotes et écuries – de la saison 2011 avec une publication dans l’ordre inverse des championnats. Retrouvez samedi 24 décembre, le bilan des pilotes Ferrari.

Info Formule 1

Photos

Vidéos