Bilan F1 2011 – Jarno Trulli

0 point, 21e du championnat pilotes...

Recherche

Par

7 décembre 2011 - 17:53
Bilan F1 2011 – Jarno Trulli

Auteur de 252 départs en Grand Prix au terme de la saison 2011, Jarno Trulli est l’un des pilotes les plus expérimentés du plateau. Vainqueur d’un Grand Prix durant sa carrière (Monaco en 2004, ndlr), l’Italien du Team Lotus a vécu une année extrêmement compliquée. Vingt-et-unième du championnat pilotes, Trulli a surtout perdu pied en comparaison à la montée en puissance de son coéquipier au sein de l’équipe dirigée par Tony Fernandes.

Résumé de la saison :

Toujours compagnon d’écurie d’Heikki Kovalainen, Jarno Trulli démarre la saison par une belle 13e place à l’arrivée du Grand Prix d’Australie. Une 13e place qui restera d’ailleurs son meilleur résultat en 2011 puisqu’il réitère cette performance une seule fois au cours de l’année, à Monaco. Lors du 2e Grand Prix, en Malaisie, l’ancien pilote Toyota doit abandonner en raison d’un problème d’embrayage. Il devra renoncer en course à trois autres reprises dans la saison mais, jamais en raison d’une erreur de pilotage ou d’un accrochage. A Silverstone, c’est une fuite d’huile qui l’oblige à mettre pied à terre, en Hongrie, une fuite d’eau et à Singapour, un problème de boîte de vitesses.

En qualifications, alors que c’était l’un de ses points forts précédemment, l’Italien a peiné comme jamais cette année puisqu’il n’est parvenu à devancer Kovalainen qu’à deux reprises (Canada et Italie, ndlr).

Et à l’occasion du Grand Prix Allemagne, Trulli a même accepté de céder son baquet le temps d’un week-end au pilote de réserve de l’équipe, l’Indien Karun Chandhok. En fait, l’Italien a quasiment eu toute la saison des problèmes de direction dont il n’appréciait pas du tout le feeling. Et c’est pour cette raison qu’il a préféré ne pas disputer la course sur le Nurburgring. Il a reçu une nouvelle direction assistée en Hongrie mais, son fonctionnement a rarement pu être optimisé et il a même du remettre l’ancienne direction à quelques reprises comme par exemple à Suzuka. Bref, la malchance qui lui colle à la peau depuis ses débuts en F1 ne semble vraiment pas vouloir le lâcher...

Bilan :

Finalement, le pilote de 37 ans devance Heikki Kovalainen au championnat grâce à ses deux 13e place dans l’année contre une seule pour le Finlandais. Et le 11 septembre dernier, à Monza, Jarno Trulli et son équipe ont même annoncé une prolongation de contrat pour un an. Mais bizarrement, à l’heure actuelle, la situation de l’Italien pour 2012 reste en proie à bon nombre de spéculations. Son baquet pourrait être cédé à un jeune pilote et c’est Daniel Ricciardo qui semble tenir la corde. L’Australien a même déclaré qu’il avait actuellement "une chance de rejoindre Team Lotus" (Caterham la saison prochaine, ndlr). Alors est-ce que 2011 était la dernière saison du sympathique Jarno Trulli en Formule 1 ? La réponse devrait arriver d’ici peu.

Tops :
 Devance de justesse Heikki Kovalainen au championnat
 Que 4 abandons (tous sur ennui mécanique)
 Expérience toujours profitable pour une écurie

Flops :
 Complètement largué par Heikki Kovalainen
 Enthousiasme (et motivation ?) en berne
 De gros problèmes avec sa direction assistée

Les notes Nextgen-Auto.com :
 Olivier Ferret : 9/20
 D.Thys : 12/20
 Sandrine Bouchard : 11/20
 Jean-Michel Setbon : 9/20
 Moyenne du forum Nextgen-Auto.com : 9/20
  Note globale : 50/100

Jusqu’au 29 décembre, Nextgen-Auto.com vous propose un bilan complet – pilotes et écuries – de la saison 2011 avec une publication dans l’ordre inverse des championnats. Retrouvez demain, jeudi 7 décembre, le bilan de l’écurie Team Lotus.

Info Formule 1

Photos

Vidéos