Bilan F1 2011 – Daniel Ricciardo

0 point, 27e du championnat pilotes...

Recherche

Par

5 décembre 2011 - 19:24
Bilan F1 2011 – Daniel Ricciardo

Mark Webber s’est enfin trouvé un compatriote sur la grille de départ et celui-ci répond au nom de Daniel Ricciardo. Né à Perth, en Australie, le 1er juillet 1989, le jeune pilote de la filière Red Bull a appris sa titularisation chez HRT-Cosworth le jour de ses 22 ans.

Résumé de la saison :

Troisième pilote Toro Rosso durant la première partie de la saison, Daniel Ricciardo a l’occasion de prendre la piste durant les premières séances d’essais libres. Il fait office de « menace » persistance sur Sebastien Buemi et Jaime Alguersuari, les titulaires de l’écurie italienne. Mais c’est finalement chez HRT que le jeune australien est placé à partir du Grand Prix de Grande-Bretagne pour se « faire les dents » en course et gagner un peu d’expérience en F1. Parallèlement, le champion de F3 britannique en 2009 poursuit sa saison en Formule Renault 3.5 Series. Une saison qu’il terminera 5e au classement (1 victoire), après avoir du manquer le dernier rendez-vous de l’année à Barcelone.

A Silverstone, pour sa première course au sein de la petite équipe espagnole, Ricciardo se qualifie dernier et termine dernier. Mais il franchit tout de même la ligne d’arrivée pour son tout premier Grand Prix au volant de la voiture la moins performante du plateau. Dans des conditions difficiles pour un débutant en F1, l’Australien rapidement à se mettre au niveau de son expérimenté coéquipier, Vitantonio Liuzzi, et confirme son statut d’espoir de la F1. Il domine même l’Italien en course puisque lorsque les deux hommes terminent voient le drapeau à damiers, l’Australien finit quasiment toujours devant l’Italien (4/5, ndlr).

En qualifications, la domination de Ricciardo est nettement moins tranchante. Il bat néanmoins Vitantonio Liuzzi en Allemagne, en Italie, à Singapour, au Japon et à Abu Dhabi. Soit à cinq reprises alors qu’ils ont été coéquipiers chez HRT l’espace de 10 courses.

Finalement, sa vraie seule fausse note de l’année restera le Grand Prix d’Inde. L’Australien n’y a pas commis d’erreur particulière mais, il s’est fait battre en course par Narain Karthikeyan qui remplaçait Liuzzi à l’occasion de son Grand Prix national. Et sachant que Red Bull souhaitait que son pilote domine nettement Liuzzi, le voir terminer à la régulière derrière Kathikeyan n’a pas du faire grimper sa côte auprès des grands pontes de la marque...

Bilan :

Après onze courses disputées en 2011, Daniel Ricciardo a engrangé beaucoup d’expérience puisqu’il a vu l’arrivée à huit reprises. Commettant très peu d’erreurs, il a simplement du abandonner en Belgique, en Italie et à Abu Dhabi à cause d’ennuis techniques. Ses meilleurs résultats sont de modestes 18e place en Hongrie et en Inde mais, il ne pouvait pas espérer grand chose de plus au volant d’une HRT. Reste une question aujourd’hui : Que fera-t-il en 2012 ? Deux options restent possibles en F1. Soit il est titularisé chez Toro Rosso, soit Red Bull lui paye de nouveau un volant dans une écurie plus modeste (Caterham ?). La réponse devrait arriver d’ici peu...

Tops :
 S’est rapidement mis au niveau de Liuzzi
 Bons débuts dans des circonstances difficiles
 Aucun abandon sur accident ou sortie de route

Flops :
 Red Bull voulait le voir dominer nettement Liuzzi
 Battu par Karthikeyan lors du Grand Prix d’Inde
 Toujours sans contrat pour 2012...

Les notes Nextgen-Auto.com :

 Olivier Ferret : 13/20
 D.Thys : 10/20
 Sandrine Bouchard : 12/20
 Jean-Michel Setbon : 12/20
 Moyenne du forum Nextgen-Auto.com : 11/20
  Note globale : 58/100

Jusqu’au 29 décembre, Nextgen-Auto.com vous propose un bilan complet – pilotes et écuries – de la saison 2011 avec une publication dans l’ordre inverse des championnats. Retrouvez demain, mardi 6 décembre, le bilan de l’écurie HRT-Cosworth.

Info Formule 1

Photos

Vidéos