Bilan F1 2011 – Adrian Sutil

42 points, 9e du championnat pilotes

Recherche

Par

16 décembre 2011 - 22:16
Bilan F1 2011 – Adrian Sutil

Quatrième et dernière saison pour Adrian Sutil chez Force India. Ne déméritant pas, ses performances ont eu tendance à s’améliorer tout au long de l’année. Son coéquipier lui a donné du fil à retordre, notamment en qualifications, mais l’Allemand a su glaner de bons points pour décrocher la 9e place du championnat au soir de la dernière course. Ce qui est son meilleur classement depuis ses débuts en F1, en 2007. Malgré cela, on a appris aujourd’hui qu’il ne serait plus pilote Force India en 2012...

Résumé de la saison :

Pour la quatrième saison consécutive – cinquième si on comptabilise sa première année chez Spyker -, Adrian Sutil est au volant d’une Force India. Son nouveau compagnon d’écurie s’appelle Paul di Resta et ce dernier va lui donner du fil à retordre. Pour preuve, sur les trois premières courses de l’année, l’Allemand est devancé en qualifications par son débutant de coéquipier. Il inscrit tout de même les points de la 9e place en Australie après la disqualification des deux Sauber-Ferrari.

Le Grand Prix de Chine marque d’une bien mauvaise façon l’année d’Adrian Sutil. Et c’est en dehors du circuit que cela se passe... Dans la soirée qui suit la course, le pilote de 28 ans est impliqué dans une bagarre en boîte de nuit avec Eric Lux, le CEO de Genii Capital et copropriétaire de Lotus Renault GP. Devant se faire poser 20 points de suture après ce qu’il qualifie d’agression avec une coupe de champagne cassée, le Luxembourgeois finit par déposer plainte contre Sutil. Le pilote Force India présente ses excuses et précise que cet acte était involontaire. Vijay Mallya soutient son pilote en vertu de la présomption d’innocence. Un bien triste fait divers qui aura peut être joué un rôle dans l’attribution des baquets Force India pour 2012...

Mais revenons à la saison sportive du pilote allemand. Il termine en dehors de la zone des points en Turquie et en Espagne mais, à Monaco, il réalise une très bonne course pour décrocher la 7e place à l’arrivée alors qu’il s’élançait 14e. A la course suivante, au Canada, l’Allemand termine l’épreuve par un abandon après avoir heurté un mur et cassé une suspension.

A l’occasion du Grand Prix d’Europe, Sutil se hisse pour la première fois en Q3 et place sa monoplace sur la 10e place de la grille de départ. Le lendemain, il récolte les points de la 9e place. Puis, en Angleterre, il termine 11e à seulement 0,6 secondes de Jaime Alguersuari.

A domicile, en Allemagne, grâce à une stratégie différente de la plupart des autres pilotes (2 arrêts au lieu de 3, ndlr), Adrian Sutil passe la ligne d’arrivée en 6e position. C’est alors son meilleur résultat de la saison. Quatorzième en Hongrie, il renoue avec le top 10 en Belgique où il prend la 7e place. La course suivante, à Monza, marque son seul abandon de la saison sur problème technique (hydraulique). Huitième à Singapour, il marque 4 points importants pour son équipe puisque son coéquipier termine 6e de la course.

S’il ne parvient pas à finir dans les points au Japon et en Corée (deux onzième places), Sutil termine la saison par trois arrivées dans le top 10. Neuvième en Inde, huitième à Abu Dhabi et sixième au Brésil, le pilote allemand réalise une belle moisson de points et dépasse sur le fil Nick Heidfeld et Vitaly Petrov au championnat pilotes.

Bilan :

Adrian Sutil a élevé son niveau de jeu au fur et mesure que la saison avançait. Comme si la menace grandissante sur son baquet - une menace dénommée Nico Hulkenberg - le motivait pour montrer de quoi il est capable. Néanmoins, l’Allemand a su faire preuve de plus de maturité que les années précédentes puisqu’il n’a eu qu’un seul accident en course en 2011. En qualifications, ses meilleures performances sont quatre 8e places obtenues en Allemagne, en Hongrie, en Inde et au Brésil. Ses meilleurs résultats en course sont deux 6e places obtenues en Allemagne et au Brésil. Cette dernière fut d’ailleurs la bienvenue puisqu’elle lui a permis de dépasser Nick Heidfeld et Vitaly Petrov au championnat pour décrocher la 9e place finale. Ce qui fait d’Adrian Sutil, le premier des « autres » derrière les pilotes Red Bull, McLaren, Ferrari et Mercedes.

Pour 2012, l’avenir du pilote allemand est plus que jamais incertain car nous avons appris il y a quelques heures que son contrat chez Force India ne serait pas reconduit. Sans volant au jour d’aujourd’hui, Sutil pourrait trouver refuge chez Williams-Renault où une place est encore à pourvoir. Ce qui est tout le mal qu’on peut lui souhaiter car avec son expérience et sa pointe de vitesse, l’Allemand de 28 ans mérite largement une place en F1. Mais ces places sont de plus en plus chères et de nombreux autres pilotes de talent sont actuellement sur le marché...

Tops :
 Capable de coups d’éclat en course
 9e du championnat pilotes et donc premier des « autres »
 Deux belles 6e places en Allemagne et au Brésil

Flops :
 A souffert face à un coéquipier débutant en F1
 Apparition malvenue à la rubrique faits divers...
 Actuellement sans baquet pour 2012

Les notes Nextgen-Auto.com :
 Olivier Ferret : 15/20
 D.Thys : 14/20
 Sandrine Bouchard : 15/20
 Jean-Michel Setbon : 13/20
 Moyenne du forum Nextgen-Auto.com : 14/20
  Note globale : 71/100

Jusqu’au 29 décembre, Nextgen-Auto.com vous propose un bilan complet – pilotes et écuries – de la saison 2011 avec une publication dans l’ordre inverse des championnats. Retrouvez demain, samedi 17 décembre, le bilan de l’écurie Force India-Mercedes.

Info Formule 1

Photos

Vidéos