Formule 1

Bilan 2010 : Michael Schumacher

Cela ne s’est pas passé comme prévu...

Recherche

Par D. Thys

27 novembre 2010 - 12:40
Bilan 2010 : Michael Schumacher

C’est le 23 décembre 2009 que l’équipe Mercedes officialise le retour à la compétition de Michael Schumacher en F1 après trois années d’absence. Le septuple champion du monde allemand rejoint son vieux complice Ross Brawn, directeur de l’équipe Mercedes, avec qui il a remporté ses sept titres mondiaux, les deux premiers chez Benetton et les cinq suivants avec Ferrari.

Michael Schumacher affiche immédiatement son objectif qui est de reporter un huitième titre mondial. A la fin de l’année 2009, on se disait que cet objectif n’avait rien d’utopique puisqu’il allait piloter pour l’équipe qui avait remporté les deux titres mondiaux quelques semaines auparavant. Mais le pilote allemand allait très vite déchanter...

Contrairement à ce qu’il espérait, la Mercedes n’est en effet pas à la hauteur des Ferrari, Red Bull et autres McLaren. Michael Schumacher se rend très vite à l’évidence : il devra encore patienter pour décrocher son huitième titre mondial. Toutefois, ce qui doit l’inquiéter un peu plus encore, c’est qu’il a été devancé très régulièrement par son jeune équipier Nico Rosberg, que ce soit en qualification ou en course.

Le bilan de cette saison est finalement assez cruel pour Michael Schumacher puisque son équipier termine ce championnat à la 7e place avec un total de 142 points alors que lui-même n’en marque que 72, ce qui lui assure la 9e place du classement final.

Ross Brawn a fait ce qu’il a pu pour aider son champion à relever la tête durant cette saison, notamment en augmentant l’empattement de la W01, ce qui devait en théorie mieux convenir à son style de pilotage, sans succès.

Michael Schumacher affirme toujours que son objectif est de remporter un huitième titre mondial et il s’attaquera à ce défi dès l’année prochaine, à l’âge de 42 ans...

Le champion allemand peut toutefois garder l’espoir de revenir à un meilleur niveau en 2011, car sa fin de saison a été bien meilleure que le début, sans toutefois décrocher le moindre podium, contre trois à son équipier.

expand_less