Formule 1

Bahreïn : la contestation continue

Malgré les dialogues en cours

Recherche

Par Olivier Ferret

30 mars 2013 - 19:06
Bahreïn : la contestation continue

Malgré la répression meurtrière de 2011, des manifestations continuent d’avoir lieu régulièrement au Bahreïn, notamment dans les villages chiites autour de la capitale. Elles semblent même reprendre de l’ampleur à quelques semaines du Grand Prix.

Hier, la police a fait usage de gaz lacrymogène et tiré des bombes assourdissantes pour disperser des centaines de personnes qui manifestaient dans le centre d’affaires à Manama.

Le principal groupe d’opposition a averti que le mouvement de contestation se poursuivrait malgré le dialogue national en cours avec le régime, dans un communiqué parvenu vendredi à l’AFP.

"Le peuple s’en tient à ses revendications et il n’arrêtera pas sa lutte quels que soient les défis, les obstacles et le prix à payer pour réaliser son droit légitime à une monarchie constitutionnelle," déclare le chef d’Al-Wefaq, cheikh Ali Salmane.

L’opposition compte bien profiter du retour des médias dans le pays pour se faire entendre lors du Grand Prix.

Bernie Ecclestone a récemment jugé qu’il n’y avait aucun problème à se rendre à Bahreïn à nouveau cette année.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less