Formule 1

Arrivabene préfère parler de 2019 que des rumeurs sur Ferrari

De la pression pour réussir après avoir perdu "en demi-finale"

Recherche

Par Olivier Ferret

14 décembre 2018 - 09:14
Arrivabene préfère parler de 2019 que (...)

Maurizio Arrivabene n’a pas voulu commenter les nouvelles rumeurs qui secouent l’usine de Ferrari depuis quelques jours.

La presse italienne affirme qu’il pourrait être évincé de la Scuderia, ou son directeur technique Mattia Binotto pourrait partir ailleurs, suite à des mésententes chroniques entre les deux hommes.

Une source interne chez Ferrari a rajouté de l’huile sur le feu en affirmant que Sergio Marchionne prévoyait "un rôle plus important pour Mattia Binotto."

"Nous ne savons pas exactement lequel mais il n’y a pas beaucoup d’harmonie depuis entre lui et Arrivabene."

Le dossier serait toujours entre les mains de John Elkann, qui chercherait à apaiser les tensions et à résoudre le conflit plutôt qu’à se séparer d’un des deux hommes, puisque Ferrari ne cesse de progresser en F1.

C’est d’ailleurs ce qui donne de l’optimisme à Arrivabene, plus enclin à commenter ses espoirs pour 2019, toujours portés sur son pilote n°1, Sebastian Vettel.

"Sebastian est un garçon qui doit encore exprimer le meilleur de lui-même au volant d’une Ferrari, je suis certain qu’il y parviendra l’année prochaine," dit-il, avec une légère critique, avant de concéder que Ferrari a aussi sa part de responsabilité.

"Cette année, nous avons perdu en demi-finale. Mais nous n’abandonnons pas. Evidemment, nous devons aussi progresser d’un cran de notre côté. Nous devons comprendre toutes les erreurs que nous avons faites, tous ensemble."

Arrivabene confie aussi une mission à son chef de file.

"Seb doit apprendre beaucoup de choses à Charles Leclerc," conclut l’Italien.

"Nous avons une grande confiance en Charles, c’est un grand talent mais nous devons le protéger et faire en sorte que son arrivée dans une équipe telle que Ferrari ne crame pas ce talent."

Ferrari

expand_less