Formule 1

Arrivabene : Trop tôt pour imaginer un duel entre Vettel et Leclerc

Leclerc a besoin de plus d’expérience

Recherche

Par Elisabeth Nay

23 octobre 2018 - 17:18
Arrivabene : Trop tôt pour imaginer (...)

L’arrivée de Charles Leclerc chez Ferrari à partir de la saison prochaine excite déjà toutes les imaginations et les espoirs de nombreux fans.

Il faut dire que le prodige monégasque ne démérite pas alors qu’il dispute cette année sa toute première saison en Formule 1. Depuis l’annonce de la titularisation du rookie dans la mythique Scuderia, une question semble être dans tous les esprits : qu’en sera-t-il si jamais Leclerc parvient à défier sur la piste Sebastian Vettel ? Pour Maurizio Arrivabene, répondre à cette question n’est pas une priorité.

Malgré les exploits de Leclerc, le fait qu’il intègre une équipe de pointe après seulement une année en F1 peut étonner. Mais Arrivabene ne trouve pas cette titularisation si incohérente que cela.

"J’ai toujours dit que Charles et un pilote très, très talentueux. C’est la raison pour laquelle nous l’avons pris chez Ferrari. Je pense que pour la première fois de l’histoire récente de notre équipe, nous avons fait un bon pari, parce que vous avez à remonter jusqu’aux frères Rodriguez pour trouver quelque chose de similaire."

"J’ai donc dit qu’il était très talentueux, nous avons pris une décision, c’est plus ou moins dans la ligne des décisions que toutes les autres équipes prennent en ce moment avec les jeunes. Si vous prenez Mercedes, ils ont fait confiance il y a deux ans Bottas, qui était une sorte de rookie venant de Williams. Si vous regardez les autres équipes, Red Bull a Verstappen, un jeune pilote, pareil pour McLaren, de même pour Renault, donc nous sommes plus ou moins sur la même ligne."

Le directeur de Ferrari tient donc à relativiser et ne souhaite surtout pas s’avancer sur ce que va donner sa nouvelle paire de pilotes l’an prochain.

"Il n’y a rien de nouveau. Il y aura deux gars, qui se battent ensemble et l’un contre l’autre. Enzo Ferrari disait que le premier concurrent d’un pilote est son coéquipier. Tant qu’ils sont concurrents, c’est une bonne chose qu’ils essayent d’atteindre la première et la deuxième place. S’ils sont du genre à se percuter l’un l’autre, alors ce n’est pas correct."

"Mais sérieusement, et en toute honnêteté, je pense que Leclerc a besoin d’acquérir de l’expérience encore pour réussir le travail. Il aura besoin d’essayer de gagner des courses – mais le principal objectif pour lui est d’accumuler de l’expérience et de faire toujours mieux. Il est trop tôt pour penser qu’à l’avenir ils vont se battre directement. Espérons pour nous que oui, mais je pense que c’est un peu trop tôt."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less