Formule 1

Après sa victoire à Daytona, Alonso veut un palmarès ’sans précédent’

L’Indy 500 en priorité, et d’autres aventures après

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 janvier 2019 - 11:56

Après avoir remporté le Rolex 24, qu’il ajoute à un palmarès notamment composé d’une victoire aux 24 Heures du Mans et de deux titres de champion du monde, Fernando Alonso va tenter pour la deuxième fois de remporter les 500 Miles d’Indianapolis au mois de mai. Il savoure déjà les 24 Heures de Daytona et pense à la suite.

"Cela ne fait pas partie de la Triple Couronne, mais si je gagne Indianapolis, ce sera la Quadruple Couronne !" s’est amusé Alonso après sa victoire. "Actuellement, je me concentre sur l’Indy 500, mais je pense aussi à faire des choses différentes qui ne soient pas seulement sur circuit."

"Mais je dois y réfléchir, je dois m’assurer que je serai compétitif. Je dois avoir les bonnes personnes, les bonnes équipes et la bonne préparation. Quelle que soit la prochaine aventure, je n’irai pas si je ne suis pas compétitif ou si je n’ai pas une chance de victoire. Je dois être calme et intelligent avec mes décisions d’avenir. L’objectif est de faire quelque chose sans précédent en sport mécanique."

Selon l’Espagnol, ce qui est maintenant sans précédent diffère de ce qui l’était à l’époque où Graham Hill a remporté la Triple Couronne, qu’il est toujours le seul à avoir à son palmarès : "Je pense que pour gagner dans différentes disciplines assez spécifiques, il faut probablement du talent, mais aussi développer la connaissance de ces séries, comme courir sur un ovale en IndyCar ou autre."

"Venir ici et être compétitive ou gagner est quelque chose, je pense que dans l’ère moderne des sports mécaniques, c’est assez difficile. C’était plus ouvert dans le passé, les sports mécaniques, mais toutes les disciplines semblent désormais devenues très professionnelles et on a besoin de s’impliquer dans chaque discipline et pour chaque style de pilotage."

"J’espère pouvoir vous en dire plus rapidement, j’ai déjà une idée", conclut celui qui devrait essayer notamment le pick-up Toyota de Nasser Al-Attiyah en vue d’une possible participation au Dakar 2020.

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less