Formule 1

Alonso s’estime chanceux

Pas de problème avec les pneus

Recherche

Par Camille Komaël

30 juin 2013 - 16:35
Alonso s’estime chanceux

Fernando Alonso s’élançait 9è sur la grille de départ. Il était hier très énervé, et inquiet de la vitesse de sa voiture. Aujourd’hui, il s’estime heureux d’avoir pu monter sur le podium et d’avoir évité les problèmes de pneus. "De manière générale, je crois que c’était une course très chanceuse pour nous", dit l’Espagnol.

"Vu les problèmes avec les pneus pour quelques pilotes, les pilotes qui n’ont pas eu de problème doivent s’estimer chanceux."

Pour autant, il n’est pas ravi de son week-end, car il sait qu’il y a encore beaucoup de travail à faire pour lutter réellement au sommet. "J’ai des sentiments mélangés. Je suis heureux pour les points, parce qu’on a un peu réduit l’écart sur cette course, mais on a vu ce week-end que le rythme n’est pas assez bon."

"J’ai confiance en l’équipe. Il y a beaucoup de travail à faire mais nous sommes unis", assure-t-il.

Alonso admet qu’il ne s’attendait pas à ramener autant de points de Silverstone vu les qualifications désastreuses, et explique que cela contraste avec d’autres courses où il s’attendait à mieux mais où il n’avait pas pu obtenir autant de points que prévu. "Il y a eu d’autres dimanches où on a perdu des points alors que j’avais peut-être été plus optimiste. Aujourd’hui on a gagné des points."

La course du pilote Ferrari n’a pas été de tout repos, et Alonso a dû éviter les embûches sur son chemin. Il y a bien sûr eu le moment où la McLaren de Sergio Perez a crevé un pneu juste devant lui. "J’ai eu deux moments chauds. Sur celui avec Sergio, j’ai eu tellement peur, et j’ai été chanceux parce que j’ai évité le contact de peut-être un centimètre."

Le deuxième moment chaud pour Alonso s’est déroulé en tout début de GP. "Au départ, j’ai bloqué les roues et j’ai presque perdu l’aileron avant."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less