Formule 1

Alonso regarde dans son rétroviseur

Une carrière émaillée par plusieurs transferts

Recherche

Par Elisabeth Nay

2 janvier 2017 - 09:36
Alonso regarde dans son rétroviseur

Le 26 mars prochain, Fernando Alonso va entamer sa 16e saison en tant que pilote titulaire en Formule 1. Le Taureau des Asturies a officié jusqu´à présent dans 4 écuries différentes et comptabilise pas moins de 273 courses.

Avec son tout premier Grand Prix remporté il a 13 ans et son deuxième titre de champion du monde décroché il y a 10 ans, on pourrait penser que l´Espagnol estime la période de 2003 à 2006 comme la plus belle de sa carrière. Mais le pilote se montre plutôt philosophe.

« Je crois que c´est difficile de déterminer quelles années de ma carrière ont été les meilleures. Les années où j´ai eu le plus grand succès en font sûrement partie. A cette époque, c´était beau de gagner et de savourer les victoires. Mais j´ai vécu aussi une belle période chez Ferrari. Maintenant, j´apprécie aussi le projet actuel et la philosophie que nous avons chez McLaren. »

« Dans ta vie, tout est un défi, un procédé d´apprentissage différent. Je me rappelle encore très bien de ma première victoire. Les titres de champion du monde ont été de très beaux moments, mais dans une carrière, il ne s´agit pas que de succès, ni que des victoires. Chaque jour compte. »

Alonso est connu pour avoir souvent changé d´écurie. Il a ses propres critères pour le choix de ses transferts.

« J´ai toujours changé d´équipe pour les mêmes raisons. J´essaie toujours de trouver une nouvelle motivation. Avec un transfert, j´essaie de trouver le bonheur, et bien sûr, une voiture plus compétitive que celle que j´ai sur le moment. J´ai plus ou moins atteint toutes ces choses, en dehors de la première fois chez McLaren peut-être. A l´époque, j´avais quitté Renault pour rejoindre Woking. J´avais une meilleure voiture, car Renault n´a plus jamais gagné de course. J´ai trouvé là-bas une nouvelle motivation, parce qu´après avoir remporté 2 titres avec Renault, j´ai senti que j´avais besoin de quelque chose de nouveau. Mais l´atmosphère chez McLaren n´était pas bonne et je ne me suis pas senti heureux, ni intégré dans l´équipe. Cela a été la seule fois dans ma carrière. »

« Puis je suis revenu chez Renault et McLaren a gagné le titre avec Hamilton. Mais par la suite ils n´ont plus jamais gagné. Je n´ai donc quitté aucune écurie qui a dominé en Formule 1.
Ce fut la même chose avec Renault et Ferrari. Je suis allé chez Ferrari, parce que c´était un rêve de piloter pour cette écurie. J´y ai eu une période fantastique et une voiture bien plus compétitive que ce que j´avais peu avoir chez Renault l´année précédente. Je me suis battu jusqu´à la dernière course du championnat. Puis j´ai quitté Ferrari parce que j´ai senti que le temps que j´avais à y passer était terminé. Je n´ai plus trouvé de motivation et je pensais qu´ils n´allaient pas gagner dans une période proche. Et ils ne gagnent pas. »

« J´ai trouvé chez McLaren une nouvelle motivation. Je suis heureux et j´apprécie le projet que nous avons. J´espère que nous allons avoir très bientôt une meilleure voiture. »

Alonso révèle que personne d´autre ne l´a incité à changer d´équipe : même pas son manager.

« Normalement, il y a seulement moi qui choisit de partir. Je parle à ma famille de mes pensées et de mes transferts, mais c´est ma propre décision. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less