Formule 1

Alonso ne veut pas prédire ce que sera la saison

Les difficultés de Red Bull ne dureront pas forcément

Recherche

Par

31 janvier 2014 - 15:44
Alonso ne veut pas prédire ce que (...)

Après trois jours d’essais catastrophiques pour Red Bull, tout le monde se pose évidemment la question du fin de cycle pour l’écurie championne du monde et de l’éventuel raté effectué par son motoriste Renault. Pour Fernando Alonso, il n’est pas encore temps de tirer des conclusions.

"Notre concentration ne se porte pas sur ce que font les autres pour le moment" a déclaré l’Espagnol. "De nombreuses choses se font dans notre garage et je ne regarde pas vraiment à l’extérieur. Ils ont peu roulé jusqu’ici mais il reste du temps avant l’Australie et je suis sûr qu’ils remettront vite les choses en place".

Ferrari peut-elle enfin battre Red Bull ? Alonso botte en touche : "C’est vraiment trop tôt pour le dire ou y penser. Avec seulement trois séances d’essais avant la première course, ces tests deviennent une course, avec énormément de pression médiatique. C’est normal que tout soit amplifié dès que l’on passe une bonne ou une mauvaise journée".

"En termes de préparation et d’approche pour le Grand Prix d’Australie, qui est la première chose à laquelle nous devons nous préparer, nous avançons en aveugle. Il y a tellement de choses qui doivent être développées et apprises avant la course australienne, ne serait-ce que de notre côté. Avoir une vue d’ensemble de la grille va être très difficile donc nous devrons attendre l’Australie, plus encore que les autres années, pour en savoir plus" conclut-il, pragmatique.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less