Formule 1

Alonso ne regrette aucune décision qu’il a prise dans sa carrière

"Je ne regarde pas en arrière"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 avril 2018 - 17:44
Alonso ne regrette aucune décision (...)

Fernando Alonso entame une saison solide avec deux résultats dans les points et bien que ceux-ci soient quelques peu circonstanciels, l’Espagnol pointe au quatrième rang du championnat après deux courses. Il revient sur son état d’esprit pour signer de telles performances, alors qu’il dispute sa 17e saison de F1.

"Je suis une personne compétitive dans tous les domaines" explique-t-il. "Pas seulement en F1, mais dans la vie en général. Tous les jours, tous les ans, chaque nouvelle saison, c’est un nouveau début et j’ai encore faim de succès, afin de faire de mieux en mieux. J’ai toujours eu cet esprit, même en karting ou quand je jouais au football ou au tennis, je voulais gagner."

Alonso ne semble pas avoir toujours fait des choix judicieux, notamment en revenant chez Renault en 2008 ou en quittant Ferrari fin 2014. Néanmoins, l’Espagnol assume chacune des décisions qu’il a prises et dit n’en regretter aucune.

"Si l’on pouvait voir le futur avec une boule de cristal, on prendrait d’autres décisions car les performances à suivre seraient différente. Mais je ne regrette pas cela car au moment où j’ai pris ces décisions, j’aurais pris 100 fois les mêmes. Pour moi, c’était noir et blanc à ce moment là. Je ne regarde pas en arrière mais je comprends la question. Les fans aimeraient me voir gagner."

Ce sont actuellement Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, deux pilotes avec qui il s’est déjà battu pour le titre, qui dominent actuellement la Formule 1, mais il estime un autre de ses anciens rivaux bien plus qu’eux, et c’est Michael Schumacher.

"Michael était un compétiteur, un pilote qui ne lâchait jamais rien et croyait toujours en la victoire. C’était difficile de le distancer en termes de points car il était toujours là pour signer un résultat unique. Michael n’avait pas besoin de la voiture parfaite pour signer un bon résultat."

Il avoue aussi avoir songé à tirer un trait sur sa carrière en F1 beaucoup plus vite qu’il ne l’a finalement fait : "En 2007 et 2008, je me suis dit que j’allais encore courir deux ou trois ans, mais la situation a changé, et ma carrière avec. C’est difficile de dire depuis quand on fait les choses quand on est à un tel niveau et que l’on vit avec une telle intensité."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less