Formule 1

Alonso n’a pas peur de Vandoorne

"Je ne suis pas inquiet"

Recherche

Par Olivier Ferret

18 janvier 2017 - 11:53
Alonso n’a pas peur de Vandoorne

Fernando Alonso déclare "ne pas être inquiet" au moment d’aborder un nouveau chapitre chez McLaren Honda en 2017, en étant associé au jeune pilote belge, Stoffel Vandoorne, un débutant qui a les dents longues.

Cette situation n’est évidemment pas sans rappeler ce qu’avait connu l’Espagnol, chez McLaren également, en 2007, lorsque Lewis Hamilton avait été titularisé par Ron Dennis. Le duo avait été explosif et la mauvaise gestion par l’équipe de Woking de ce dernier avait provoqué, entre autres, le départ d’Alonso.

Alonso reconnait que le Belge est talentueux, après l’avoir bien observé lors du Grand Prix de Bahreïn 2016, lorsque l’Espagnol a été contraint de manquer une course suite à son accident de Melbourne.

"Débuter en F1 et obtenir un résultat immédiatement n’est pas facile mais il s’est très bien débrouillé lors de cette course," admet Alonso.

"Je me souviens que lorsque je suis revenu chez Renault, il y avait Nelson Piquet Jr à mes côtés. Et ensuite il y a eu Romain Grosjean, que l’on disait très rapide et qui ne l’a pas été. La même chose chez Ferrari ensuite, avec Massa. Il était là depuis plusieurs années et il n’a pas été plus vite que moi. Ensuite, c’était pareil avec Raikkonen, il n’a pas été plus vite non plus."

"Alors nous allons bien voir maintenant avec Stoffel. Je ne suis pas inquiet, je n’ai pas peur."

Alonso recadre aussi les choses.

"Il ne sera pas un pilote en lutte pour le titre avec moi, maintenant. Parce que notre objectif est différent. Nous devons nous battre mais aussi travailler ensemble et aider l’équipe à sortir de cette période difficile aussi vite que possible."

"Stoffel est un très bon pilote, il apporte avec lui un vent nouveau, il est très talentueux comme il l’a démontré en GP2 et au Japon l’an dernier," conclut Alonso.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less