Formule 1

Alonso était prêt à attaquer Vettel...

Avant que le drapeau rouge ne mette fin à ses espoirs

Recherche

Par D. Thys

29 mai 2011 - 17:55
Alonso était prêt à attaquer Vettel...

On sentait que Fernando Alonso allait s’attaquer à la Red Bull de Sebastian Vettel en fin de course, car l’Espagnol avait des pneus moins usés que ceux de son adversaire.

Mais cette fin de course, qui s’annonçait prometteuse puisque Jenson Button était lui aussi très menaçant derrière Alonso, a été gâchée par l’intervention de la voiture de sécurité et surtout par l’interruption de la course par un drapeau rouge.

C’est en effet cette interruption qui a donné la possibilité à Vettel de prendre le deuxième départ avec des pneus neufs.

"J’étais prêt à l’attaquer. Je crois que les problèmes qu’il avait avec ses pneus allaient s’aggraver dans les dix derniers tours de la course. J’ai préservé mes pneus, car je savais que je devais passer à l’attaque en fin de course. Mais je n’ai pas eu l’occasion de profiter de ces dix derniers tours à cause de l’intervention de la voiture de sécurité et puis du drapeau rouge," raconte Fernando Alonso.

"J’étais prêt à l’attaquer, mais ce n’est jamais facile ici, car il n’y a pas beaucoup d’espace. Il y avait probablement 50% de chance que je le dépasse et tout autant que je l’accroche. Mais c’est comme ça ici à Monaco. Comme il est en tête du championnat, il avait bien plus à perdre que moi," ajoute le pilote espagnol.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less