Alonso estime qu’il aurait pu gagner aujourd’hui

C’est Charles Pic qui a gâché sa journée

Recherche

Par D. Thys

13 mai 2012 - 17:37
Alonso estime qu'il aurait pu (...)

Fernando Alonso a décroché la deuxième place aujourd’hui à Barcelone et c’est évidemment un bon résultat lorsque l’on se souvient du niveau de compétitivité de sa monoplace il y a quelques semaines. Mais c’est la victoire que le champion visait et selon lui, c’est Charles Pic qui l’en a peut-être privé en le gênant au plus mauvais moment.

"Nous avons eu un peu de malchance," affirme Fernando Alonso. "Il y a une Marussia qui m’a gêné et elle a été pénalisée pour ça, mais ce n’est pas une solution. J’espère que les gens vont commencer à comprendre qu’ils doivent respecter les règles. Cette pénalité n’est pas à la hauteur du préjudice, car cela nous a peut-être coûté la victoire."

Quoi qu’il en soit, Fernando Alonso est aujourd’hui en tête du championnat à égalité de points avec Sebastian Vettel. "Nous sommes sans aucun doute très surpris par notre total de points au championnat et par le résultat de ce week-end. Nous étions persuadés que notre voiture avait bien progressé et nous nous attendions à voir les premiers signes ici après avoir terminé à la 9e place à Bahreïn à une minute du vainqueur. Nous sommes donc arrivés ici avec un certain optimisme, mais cela s’est passé bien mieux que ce à quoi nous nous attendions. Nous avons en effet été rapides en qualification et aussi en course."

"Toutefois, je ne sais toujours pas où nous sommes dans la hiérarchie. Il faudra attendre encore quelques courses pour que les choses se stabilisent un peu. Notre voiture a répondu un peu mieux que prévu alors que d’autres n’ont pas roulé à leur vrai niveau. C’est vraiment très étrange," ajoute Alonso.

La Ferrari F2012 est-elle une voiture capable de viser la victoire régulièrement maintenant ? "Nous verrons bien. Lorsque nous occuperons les deux premières places sur la grille de départ et les deux premières places du championnat, nous pourrons dire que nous avons la meilleure voiture. La constance et la vitesse de développement seront deux facteurs cruciaux, car deux dixièmes de seconde peuvent vous faire perdre six ou sept positions. Notre début de saison n’a pas été facile avec une voiture qui n’était pas du tout compétitive, mais nous sommes en tête du championnat avec Vettel. Nous pouvons donc être fiers de notre classement. Nous ne pouvons pas encore être fiers de notre voiture, mais nous travaillons pour corriger ça," conclut l’Espagnol.

Info Formule 1

Photos

Vidéos