Formule 1

Alonso est fier d’avoir amené la Formule 1 en Espagne

Un sport qui y est désormais très populaire

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 janvier 2019 - 11:37
Alonso est fier d'avoir amené la (...)

Fernando Alonso est fier de nombreuses choses dans sa carrière de pilote en Formule 1, à commencer par ses deux titres mondiaux obtenus en 2005 et 2006. Mais il avoue aussi avoir une part de fierté importante pour avoir réussi à démocratiser la Formule 1 en Espagne, qui est désormais un sport très suivi dans son pays.

"Je suis très fier. Je pense qu’on ne s’en rend compte qu’avec le temps, quand on voit combien de personnes suivent ce sport maintenant en Espagne et dans ma région des Asturies, et combien de personnes se rendent à Oviedo pour visiter le musée, pour faire du karting pour la première fois" a-t-il déclaré.

"Beaucoup de gens ont commencé à suivre la Formule 1 et même le sport automobile en général, dans mon pays, ce qui n’était certainement pas une habitude. Nous n’avions pas de diffusion des courses en 2001 et 2002, et je crois que cela a commencé au milieu de la saison 2003. C’est impensable aujourd’hui, alors que la Formule 1 est le deuxième ou le troisième sport en Espagne, c’est quelque chose dont je suis très fier."

En 2005, il a reçu le Premio Principe de Asturias, un titre offert dans sa région aux personnalités qui réussissent dans des domaines tels que la science, les affaires ou le sport, lorsqu’il a remporté son premier titre mondial. Il avoue que c’est presque ce titre là qui lui a offert sa plus grande fierté.

"Le Premio Principe de Asturias est probablement la plus grande chose que j’ai réalisée, plus encore que n’importe quel championnat de Formule 1. Ce genre de prix vise à changer la vie des gens et permet de familiariser beaucoup de gens avec un sport. C’est le genre de choses qui a plus d’importance qu’un titre mondial."

expand_less