Alonso : Ron Dennis ne m’aurait pas autorisé à faire ça

L’Indy à la place de Monaco ? No way !

Recherche

Par Olivier Ferret

13 avril 2017 - 15:26
Alonso : Ron Dennis ne m'aurait (...)

Fernando Alonso a reconnu aujourd’hui à Bahreïn que sa décision de participer à l’Indy 500, entrainant un forfait pour le Grand Prix de Monaco, n’aurait jamais été validée par Ron Dennis, l’ancien patron de McLaren.

"Je pense en effet que ça n’aurait pas été possible avec Ron. Zak Brown a une vision plus larger que la plupart des patrons d’équipe que j’ai eus," lance le double champion du monde.

"Il voit le sport mécanique différemment, il voit McLaren comme une entité plus grande et pas seulement concentrée sur la Formule 1."

"McLaren a gagné Le Mans quelques fois, Indy 500 aussi dans le passé. Zak est un vrai compétiteur et je trouve génial que McLaren et Zak ont réuni leurs forces l’an dernier."

Alonso estime que Liberty Media est probablement plus ouvert sur ce sujet que ne pouvait l’être Bernie Ecclestone même si cette décision ne concerne que lui et McLaren.

"Je ne pense pas que Liberty a un rôle clé dans ce genre de décisions. C’est plus une décision d’équipe. Mais ils sont plus ouverts eux aussi que les dirigeants (Bernie) du passé. Nous voyons bien que nous sommes autorisés à faire plus de choses maintenant, dans une ambiance plus relax. C’est une bonne chose pour la Formule 1."

Quant au Mans, l’autre défi d’Alonso, il plaisante : "C’est entre Montréal et Bakou non, cette année ? Il faut voir s’il y a des avions ! (Rires). Je ne sais pas quand j’irai, honnêtement. Mais je ferai cette course un jour. Avec McLaren si possible."

Info Formule 1

Photos

Vidéos