Formule 1

Alonso : La Formule 1 va dans la bonne direction sur le plan esthétique

Le sport se rattrape après des voitures très moches

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 février 2017 - 10:52
Alonso : La Formule 1 va dans la (...)

Malgré une première journée perturbée par des problèmes mécaniques, Fernando Alonso a réussi à faire quelques tours du circuit de Barcelone et a surtout eu l’occasion d’admirer les autres monoplaces en piste. L’Espagnol s’est déclaré ravi de l’impact visuel de ce nouveau règlement par rapport au précédent.

« Elles ont une belle apparence » expliquait-il hier à Nextgen-Auto.com. « Elles sont plus rapides dans les virages et c’est bien de sentir de nouveau les appuis en courbe et de pouvoir pousser un peu plus la voiture à sa limite, j’en suis ravi ».

« J’ai pu regarder certaines voitures rouler depuis le bord de piste et je les trouve belles. J’en suis heureux car notre sport va dans la bonne direction et s’excuse en même temps auprès des fans après les voitures horribles des cinq ou six dernières années ».

Malgré ces progrès évidents dans le domaine visuel, Alonso a également exprimé ses doutes quant au fait que ces nouvelles voitures seraient plus difficiles à piloter et qu’elles mettraient en avant les qualités de chacun des pilotes.

« Le pourcentage lié au pilote, par rapport à l’importance de la voiture, pourrait être encore moins important avec la technologie que nous embarquons ainsi que l’ensemble aérodynamique et le fonctionnement des moteurs. Il nous faudra surtout une bonne récupération d’énergie et un bon déploiement car les lignes droites seront plus longues cette saison. Plus précisément, puisque certains virages se passeront désormais à fond, nous aurons plus de lignes droites ».

« Avec 20 chevaux de moins l’an dernier, on perdait entre deux et trois dixièmes, tandis que la perte pourrait monter à une demi-seconde cette saison. L’importance de certains aspects de la voiture en est accrue cette saison, les pilotes peuvent toujours la rendre plus rapide mais ils ne pourront pas faire de miracles ».

Alonso pense en tous cas que les voitures seront un peu plus physiques, à condition que les pilotes cherchent la limite : « Ce le sera un peu plus que sur les voitures précédentes sur lesquelles nous devions tout économiser ».

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less