Formule 1

Allison défend les suspensions à tirants de Ferrari

Ce n’était pas le problème de la Ferrari de l’année passée

Recherche

Par D. Thys

31 janvier 2015 - 15:32
Allison défend les suspensions à (...)

La nouvelle Ferrari SF15-T possède des suspensions avant à tirants et ce sera très probablement la seule monoplace cette saison à avoir fait ce choix technique. C’est d’ailleurs le cas depuis 2012.

Ces suspensions sont pourtant montrées du doigt pour expliquer le comportement capricieux des Ferrari depuis quelques années, mais James Allison, le directeur technique de la Scuderia, affirme au contraire que ces suspensions ne l’empêchent pas du tout de dormir.

“Chaque année, on choisit les secteurs de la voiture qu’il faut améliorer et ce sont des décisions qu’il faut prendre avec beaucoup de prudence, car les ressources d’une équipe ne sont pas illimitées et donc, quand vous décidez de faire beaucoup d’efforts d’un côté, vous en faites moins dans un autre secteur. Il faut donc bien choisir la direction à prendre, il faut choisir ce qui nous offrira le plus en retour de nos efforts," exlique James Allison.

“Faire un choix entre les suspensions avant à poussoirs ou à tirants n’a pas été facile, car chacune de ces solutions à ses avantages et ses inconvénients. Les suspensions à tirants sont probablement plus difficiles à rigidifier et à alléger, mais elles peuvent procurer un avantage aérodynamique. C’était toutefois un secteur de la voiture de l’année passée qui ne nous posait pas vraiment de problème et nous avons donc estimé que cela ne méritait pas que nous concentrions nos efforts là-dessus,” ajoute James Allison.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less