Formule 1

Adrian Sutil revient sur son Grand Prix de Monaco

« Nous n’avons pas eu de souci et nous avons bien fait notre boulot »

Recherche

Par

30 mai 2013 - 14:44
Adrian Sutil revient sur son Grand (...)

Pour Adrian Sutil, les week-ends se suivaient et se ressemblaient. Des courses où il sentait que sa Force India pouvait faire de très bonnes choses, mais qui se concluaient sur un résultat blanc. Le pilote n’a cependant jamais perdu confiance du rôle qu’il pourrait jouer dès qu’un Grand Prix se déroulerait sans problème, et ce fut le cas à Monaco.

« Les quatre dernières courses avaient été difficiles » nous confie le pilote allemand. « J’ai vu le potentiel de la voiture, mais ce n’était pas assez. Nous avons eu plein de petits problèmes. Je savais que ce n’était qu’une question de temps. A Monaco, nous avons réussi et ce fut parfait. Je ne doutais pas, mais c’est important de confirmer. »

Son week-end monégasque avait pourtant commencé avec une monoplace manquant de vitesse jeudi, et surtout un accident samedi matin. « J’espérais que l’équipe pourrait réparer la voiture immédiatement et ils ont très bien travaillé. J’ai pu prendre part à la qualification dès le début. J’ai juste essayé de reprendre mes esprits - tout est possible, surtout à Monaco ou chaque séance est une nouvelle partie. »

Affichant une rapidité et une régularité exemplaires, Sutil s’est notamment débarrassé d’Alonso et de Button durant la course. Sa première tentative de dépassement sur l’Anglais s’étant toutefois soldée par une touchette : « Il m’a dépassé à l’extérieur au Casino, où j’étais sorti en essais libres. C’était un super dépassement, je n’ai rien pu faire. » Alors placé idéalement derrière la McLaren a l’épingle, il l’a « touchée légèrement, Button avait une trajectoire assez large et est revenu à l’intérieur, je me suis dit que ça allait être serré. J’avais le sentiment que ce virage était propice aux dépassements, je l’ai fait sur Jenson puis sur Fernando un peu plus tard. »

Du côté de la stratégie, « nous avons fait un seul arrêt mais ça a fonctionné sans problème, super travail d’équipe. Nous n’avons pas eu de souci et nous avons bien fait notre boulot. » L’équipe a également changé son aileron durant le drapeau rouge, mais il n’a pas « senti de différence, car le rythme de la course était très lent, parfois c’était Alonso qui l’était, parfois d’autres ».

Un très bon dénouement pour Adrian Sutil qui a ramené sa voiture à l’arrivée sans dommages, contrairement à Perez et Raikkonen qui lui ont offert deux places de plus en s’accrochant. Et de conclure en confiant son sentiment sur les dépassements qu’il a effectués en course, et sur la sensation de se retrouver cinquième : « C’était vraiment bon ! »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less