Formule 1

Accords Concorde : Mercedes ne se ‘laissera pas marcher sur les pieds’, prévient Wolff

Coup de semonce pour Liberty Media

Recherche

Par A. Combralier

17 novembre 2018 - 13:54
Accords Concorde : Mercedes ne se (...)

La renégociation des accords Concorde pour 2021 inquiète en particulier les grandes écuries : en effet, pour resserrer les performances sur le plateau, Liberty Media et la FIA souhaiteraient redistribuer plus équitablement les revenus entre les équipes.

Depuis 2013, les plus grandes écuries perçoivent des « super-bonus ». Par exemple, une équipe ayant gagné deux fois d’affilée le championnat des constructeurs et 24 courses en deux saisons, reçoit un bonus de plusieurs millions de dollars. Ce qui est bien sûr le cas de Mercedes. Les projets de Liberty Media impliqueraient donc une suppression, ou une réduction, de ce superbonus.

Il n’en fallait pas plus pour faire monter Toto Wolff au créneau : le directeur de Mercedes a déjà prévenu qu’il ne se laisserait pas faire.

« Quand Mercedes a décidé de rejoindre la F1, nous n’étions pas compétitifs et nous n’avions aucun privilège. Et nous nous sommes vraiment retrouvés dans une situation difficile tout en sachant que, si nous connaissions du succès, nous aurions le droit à plus de privilèges et le droit d’être davantage pris au sérieux. »

« Ce fut une bataille pénible qui a duré de nombreuses années. Nous avons connu beaucoup de difficultés. Et Daimler a dû investir pour que nous acquérions le statut que nous avons aujourd’hui. Bien sûr, nous ne nous laisserons pas marcher dessus en abandonnant ce que nous avons accompli ces dernières années. »

Toto Wolff rappelle ensuite que Mercedes est devenu un acteur-clef de la discipline depuis 2014… et que la F1 aurait ainsi du mal à se passer de l’écurie allemande.

« Aujourd’hui, nous sommes fiers d’être un actionnaire important du sport. Mais il est aussi clair que tout le monde est prêt à défendre ses propres objectifs. »

Si l’avertissement est sans ambiguïté, Toto Wolff a tenu tout de même à rendre hommage à la manière avec laquelle Chase Carey mène les négociations pour la FOM.

« Nous avons eu des bonnes discussions, des discussions ouvertes et transparentes. C’est un nouveau style en F1. Et il n’est pas clair que tout le monde suive ce nouvel état d’esprit en adoptant les valeurs qu’il convient. »

« Mais au moins, nous discutons et de bons progrès sont effectués. Au Brésil, nous avons eu une réunion avec Chase, qui était très transparent. Ross Brawn était là. C’est très bien de voir que nous avons cette bonne dynamique dans les discussions. »

Les négociations s’annoncent serrées entre Mercedes et Liberty Media…

expand_less