Formule 1

A son tour, Todt prend la défense de Sebastian Vettel

"La F1 est un sport d’émotions, de controverses aussi"

Recherche

Par Olivier Ferret

5 décembre 2018 - 15:06

Sebastian Vettel a-t-il été victime de son mental et d’un manque de contrôle de ses émotions en 2018 ?

Plusieurs personnalités du paddock ont critiqué le pilote Ferrari, tenu en partie pour responsable de l’échec de Ferrari cette année. Des erreurs en piste, seul ou lors de batailles, lui ont coûté de nombreux points. Le titre mondial aurait-il été à sa portée sans cela ? La question restera probablement posée pendant de longues années.

Jean Todt, le président de la FIA, a tenu à prendre la défense du quadruple champion du monde.

"J’aime beaucoup Sebastian Vettel, je le respecte en tant qu’homme, en tant que pilote. Nous avons tous des émotions, c’est très facile de juger de l’extérieur quand on n’a pas de pression," note le Français.

"Il faut savoir se mettre à la place de ces champions parfois. Je serai toujours très prudent avant de juger ou critiquer un pilote : c’est un travail difficile, dans un monde fascinant mais tout est poussé à l’extrême, à l’excellence."

"C’est un privilège de faire partie de la Formule 1 mais parfois les choses sont plus difficiles qu’il n’y parait."

Et Todt l’admet pour conclure : "la F1 est un sport d’émotions, de controverses aussi".

Ferrari

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less