8e malgré une amygdalite : Norris au courage pour McLaren F1

McLaren a des pilotes de réserve au cas où pour Monaco

Recherche

Par Alexandre C.

22 mai 2022 - 19:03
8e malgré une amygdalite : Norris au (...)

Lando Norris était bien souffrant (comme durant le reste du week-end) ce dimanche à Barcelone, au moment du départ de la course.

Malgré cela, le Britannique a réussi à devancer son coéquipier Daniel Ricciardo et à obtenir la 8e place ; mais ce fut sûrement une course harassante pour le pilote McLaren, sans compter la chaleur.

C’est d’ailleurs pour cette raison que tout de suite après l’arrivée, McLaren a confié Lando Norris à son médecin pour quelques examens. La canicule catalane n’a donc rien arrangé à l’état de santé du pilote, comme le précise un communiqué de l’équipe.

Testé négatif au Covid, Lando Norris en avait pourtant des symptômes proches (fièvres et migraines). Finalement, le diagnostic est tombé : le Britannique souffrait d’une amygdalite. A l’âge adulte, cette infection virale est particulièrement douloureuse et on peut ainsi mieux comprendre toute la peine de Lando !

« Lando, malheureusement, ne sera pas présent à la conférence de presse d’après course car il est examiné par le médecin de l’équipe » a précisé McLaren dans un communiqué.

« Il s’est senti mal tout au long du week-end et bien qu’il ait été autorisé à courir, avec la chaleur extraordinaire d’aujourd’hui, l’équipe s’assure maintenant qu’il reçoit un examen médical complet. »

Après l’arrivée, Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, confirmait le diagnostic dont souffrait Lando Norris.

« Évidemment, quand vous ne vous sentez pas bien tout le week-end et que vos niveaux d’énergie sont bas avec l’amygdalite dont il souffrait, c’était une course très difficile, surtout avec ces températures chaudes. »

« Il était assez à plat après la course, mais grâce à l’excellent soutien médical de l’équipe et de son entourage il a pu aller au bout. »

« Nous devons nous assurer qu’il se repose bien pendant les quatre prochains jours avant de repartir à Monaco. »

Malgré son état de santé, Lando Norris a donc pu sauver 4 points pour McLaren : une performance de haut vol.

Mais n’était-il tout de même pas risqué de faire rouler Norris alors qu’il était particulièrement souffrant ? Seidl se défend de toute imprudence.

« Évidemment, en tant qu’équipe, et de mon côté, nous ne pouvons pas le remercier assez de s’être battu et il a montré un grand esprit de combativité parce qu’au final il nous a permis de marquer ces quatre points. »

« C’était formidable de voir l’engagement de son côté. Mais en même temps, il est clair que nous avons évidemment un médecin impliqué dans des décisions comme celle-ci. Et nous ne risquerions jamais la santé de Lando, juste pour être clair là-dessus aussi. »

« Le médecin a donné son feu vert aujourd’hui, et après qu’il a été clair de son côté qu’il allait tenter sa chance, nous l’avons fait. »

Lando Norris sera-t-il remis pour le Grand Prix de Monaco, qui arrive immédiatement ? Rappelons que McLaren a signé un accord avec Mercedes et Alpine pour utiliser leurs pilotes de réserve (Nyck de Vries, Stoffel Vandoorne d’un côté, Oscar Piastri de l’autre).

« Avec le soutien médical dont nous bénéficions et la possibilité de se reposer pendant quatre jours, j’ai bon espoir que Lando soit en forme. »

« Mais nous avons différentes options en termes de pilotes de réserve prêts à intervenir en cas d’urgence. »

« En ce qui concerne le choix du pilote de réserve, c’est quelque chose que nous déterminons à court terme. Cela dépend de la disponibilité, car tous les gars ne sont pas toujours disponibles en raison d’autres engagements dans d’autres séries de courses. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos