Formule 1

6e et sans confiance, Sainz est un peu en colère…

Il finit derrière Leclerc et Perez

Recherche

Par Alexandre C.

12 septembre 2021 - 18:29
6e et sans confiance, Sainz est un (...)

Carlos Sainz a fait du mieux qu’il a pu ce dimanche à Monza, mais comme durant le reste du week-end, l’Espagnol n’avait pas le rythme de son coéquipier Charles Leclerc.

Cela se voit au classement : Charles Leclerc a fini 4e tandis que Carlos Sainz n’a pu avoir un écart de moins de 5 secondes sur la Red Bull de Sergio Pérez, qui avait été pénalisée. C’est donc une 6e place pour l’Espagnol, la même que sa position de départ.

« A la fin nous avons plus ou moins sauvé le week-end, mais c’était très dur. Depuis hier en course, je n’étais pas à l’aise à tout moment, je glissais beaucoup de l’arrière, je dégradais beaucoup les pneus, et puis à chaque fois que nous avions une bagarre, notre vitesse de pointe n’était pas la meilleure pour nous défendre. Nous étions proches du podium, nous pouvions le voir, nous en étions à deux ou trois secondes, mais à aucun moment je ne me suis senti capable de foncer, d’avoir la vitesse de pointe et la confiance dans la voiture pour attaquer. »

« Un peu en colère, mais c’est comme ça, ce week-end ne s’est pas passé comme je le voulais, mais... Vous nous dites avant de venir à Monza que nous allions finir 4ème et 6ème, peut-être que nous l’aurions signé, mais une fois que vous êtes en course et que vous remarquez les difficultés que nous avons eues ici et être relativement proche du podium devant les tifosi... cela vous met en colère de ne pas pouvoir aller le chercher ou d’avoir la capacité d’au moins essayer de se battre pour cela. »

Comme en qualifications sprint et après son lourd crash en EL2, Carlos Sainz n’avait pu retrouver sa confiance dans la voiture rouge.

« Il n’y avait pas de confiance, après l’accident d’hier je l’ai un peu perdue et je n’ai pas réussi à la retrouver. Nous devrons l’analyser et voir ce que nous pouvons faire. »

« Oui, bien sûr, ce n’est pas la première fois que je perds un peu de confiance. C’est clair que c’est une faiblesse, que je dois améliorer et voir comment je peux en tirer des leçons et la camoufler un peu avec les réglages et m’y adapter. »

« Peut-être que lorsque vous enlevez un peu d’appui aérodynamique, comme nous l’avons fait ici, la voiture est plus difficile que ce à quoi je m’attendais ; je dois apprendre de cela et voir comment je peux l’améliorer. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less