Formule 1

5 courses pour tenir l’objectif, le défi d’Abiteboul

Se protéger du retour de Haas F1

Recherche

Par Olivier Ferret

3 octobre 2018 - 09:12
5 courses pour tenir l'objectif, le (...)

Cyril Abiteboul, Directeur général de Renault Sport Racing, a encore cinq courses à tenir face à Haas F1 pour remporter la lutte de "la meilleure des autres équipes", celle qui désignera qui est le 4e constructeurs de ce championnat 2018 de Formule 1.

Le Français a vu l’écart se réduire de 4 points avec l’équipe américaine en Russie, passant de 15 à 11 unités, mais il veut rester confiant pour la suite.

"Nous avons toujours su que le Grand Prix de Russie nous poserait un défi, mais nous visons le top dix pour nos deux voitures sur chaque course et il est décevant d’achever un week-end sans point," explique-t-il.

"Nous avons établi une stratégie claire à Sotchi. Celle-ci n’a pas payé par un concours de circonstances en course, certaines étant de notre ressort, d’autres non. Le sport automobile est fait ainsi et nous continuons d’apprendre et de progresser semaine après semaine en tant qu’équipe."

"Il reste cinq courses en 2018. Cinq courses pour définir notre saison et remplir notre objectif, la quatrième place du Championnat Constructeurs. Nous la défendons depuis l’Espagne et nous devons maintenant mener ce combat à bonne fin jusqu’à Abu Dhabi."

"Nous avons placé la barre haut en première partie d’année et c’est ce que nous tentons d’atteindre sur chaque épreuve."

Sur un circuit très rapide comme Suzuka, Renault ne sera pas en position en force. Mais Abiteboul ne peut viser autre chose qu’un top 10, si possible avec les deux voitures.

"Le Japon est le prochain rendez-vous. Ce Grand Prix du calendrier de la F1 est particulier, apprécié unanimement par les fans, les écuries et les pilotes. Comme toujours, notre but sera de ramener les deux voitures dans les points et nous devons désormais mobiliser tout ce qui est en notre pouvoir pour y parvenir."

expand_less