Formule 1

4e, Ricciardo a mieux géré la pluie et voit du positif malgré ’le désastre’ Norris

Son départ était presque trop bon

Recherche

Par Alexandre C.

26 septembre 2021 - 18:36
4e, Ricciardo a mieux géré la pluie (...)

La 4e place de Daniel Ricciardo ne va pas consoler McLaren de la perte de la victoire, dans les tout derniers tours de course, en Russie. L’Australien a tout de même plus que sauvé les meubles pour son équipe et permet à Woking d’inscrire au final 4 points de plus ce dimanche que Ferrari, ce qui reste très important pour l’obtention pour la 3e place au classement des constructeurs.

Mais à chaud bien sûr, Daniel Ricciardo savait bien que son équipe se félicitait moins que prévu d’un résultat solide pour lui... en raison de cette deuxième victoire de suite pour McLaren noyée sous le déluge caucasien…

« Du point de vue de l’équipe, plus je reste ici à parler avec eux et avec la presse, plus je comprends que la course de Lando était un peu un désastre à la fin. Il aurait pu être premier ou deuxième à les entendre. »

Cependant pour Daniel Ricciardo, en repensant au rythme global de McLaren ce week-end, il y a aussi beaucoup de positif à retenir.

« Au niveau de l’équipe, il y a un encouragement lié à la performance. »

« Il y aurait pu y avoir plus de points aujourd’hui mais nous allons continuer à regarder. »

« Personnellement, certains moments ont été bons, d’autres moins. Je suis toujours désireux de trouver de la vitesse dans la voiture, je ne suis pas sûr que ce soit un week-end aussi confortable que celui de Monza, c’était un peu délicat et un peu compromis par le vendredi ; et je ne pense pas que nous soyons jamais revenus au top, donc nous allons continuer à travailler dessus. »

Daniel Ricciardo a fait un meilleur choix que son coéquipier au sujet du passage en intermédiaires. A-t-il plus écouté son muret des stands que Lando en faisant parler son expérience ?

« Normalement, nous sommes les meilleurs juges pour cela car c’est nous qui ressentons l’état de la piste. »

« Je ne parle pas de la situation de Lando mais pour moi, c’était clair et avec du recul, rentrer un tour plus tôt pour les intermédiaires aurait été encore meilleur. Nous n’avons probablement pas encore atteint la perfection, mais c’était la bonne décision. »

La course avait d’ailleurs bien commencé pour Daniel Ricciardo qui s’était offert la Mercedes de Lewis Hamilton au départ ; et l’Australien a longtemps, très longtemps retenu la Mercedes. Avec aisance ou facilité ?

« Ça semble probablement toujours plus confortable qu’il ne l’est, je pense que c’est difficile ici parce que c’est si long jusqu’au premier virage… donc mon départ, mon élan initial, étaient en quelque sorte trop bons. »

« Au départ, à un moment donné, j’ai dû lever le pied parce que j’allais perdre l’aspiration, alors j’ai levé le pied et ensuite tout le bon travail a été défait. Peut-être que sur un autre circuit ce départ aurait été plus bénéfique mais là c’était bon. »

« J’ai perdu des positions mais j’ai doublé Alonso et Lewis, donc c’était match nul à la fin. J’ai défendu un peu et fait quelques bons dépassements. Quelques bons moments et d’autres moins bons. J’ai envie de continuer à travailler dessus. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less