Formule 1

3e au championnat, McLaren a franchi un cap structurel avec sa F1 cette année

Même si l’affaire Racing Point reste en travers de la gorge

Recherche

Par Alexandre C.

23 septembre 2020 - 18:09
3e au championnat, McLaren a franchi un

La 3e place du classement des constructeurs de McLaren, pour le moment, est sûrement le résultat de la réorganisation structurelle entreprise par l’équipe depuis plusieurs années. Arrivée de Andreas Seidl, comme directeur de l’écurie McLaren en F1, montée en puissance de Lando Norris, réinvestissements dans l’équipe : McLaren va mieux ; et le futur, malgré les déboires financiers liés à la crise du coronavirus, s’annoncent aussi prometteurs (moteur Mercedes, nouvelle soufflerie…).

Seidl a justement fait le point, avant le Grand Prix de Russie, sur les progrès réalisés à Woking. Pour lui, même si du chemin reste encore à accomplir, la 3e place est un objectif très réaliste.

« Nous avons franchi l’étape suivante avec notre équipe et avec notre voiture. Nous sommes troisièmes du championnat. Nous ne nous attendions pas à cela avant la saison. En même temps, nous sommes conscients que nous avons beaucoup de points à améliorer. La référence est Mercedes. Nous avons des déficits évidents, tant sur le plan opérationnel qu’avec la voiture, ce que nous savons. Nous ne serons pas aveuglés par les bons résultats. En moyenne, nous avons la quatrième meilleure voiture en termes de performances. C’est un pas en avant par rapport à 2019, où nous étions quatrièmes au classement... mais en moyenne nous avions la cinquième voiture la plus rapide. »

C’est la constance de la McLaren qui satisfait en particulier le dirigeant de l’écurie... même si un point faible très clair a été décelé.

« Nous avons une voiture avec laquelle nous avons toujours pu aller en Q3, quel que soit le type de piste. Nous pouvons toujours marquer de bons points le dimanche. Renault et Ferrari ont des variations plus marquées dans leurs performances. Cela montre que nous avons une bonne base avec notre voiture. Nos pilotes performent toujours quand il le faut. Nous avons également progressé dans la stratégie de course et dans sa bonne mise en œuvre avec les pilotes - qui font un excellent travail au départ de la course, lorsqu’il s’agit de dépasser, ils ne font pas d’erreurs. Nous avons considérablement amélioré la fiabilité. En 2019, nous avons eu quelques problèmes, tant du côté de l’équipe que des pilotes. Jusqu’à présent, nous n’avons connu qu’une défaillance. Le travail acharné de l’hiver a porté ses fruits. »

« Notre plus grand point faible reste les virages lents. C’est là que nous perdons la plupart du temps par rapport à la concurrence. Nous y travaillons - tant sur le plan aérodynamique que mécanique. Racing Point est toujours aussi fort et nous savons maintenant que cela ne changera pas car tous les appels ont été annulés. »

L’affaire Racing Point continue justement de faire parler chez McLaren. Zak Brown en a remis une couche, en affirmant avoir été surpris quand Racing Point a retiré son appel, alors qu’elle estimait initialement avoir été trop punie. Voici de quoi alimenter les soupçons selon Brown...

« J’ai été surpris qu’ils se retirent, car il allait aller jusqu’au bout pour laver leur nom, pour effacer tout méfait. Donc grand changement : ils ont retiré leur appel. Cela ne correspondait pas à ce que Racing Point disait avoir l’intention de faire. Mais les actions de la FIA pour les années à venir étaient très importantes, et je suis heureux de voir qu’ils s’en sont occupés rapidement, et qu’ils prennent les choses au sérieux. Plus que tout, vous devez savoir quelles sont les règles... Quelles que soient les règles, nous les respectons tous. »

« Je pense que le problème que tout le monde se posait était : "Attendez une minute : ce qui a été fait, je pense que nous pensions tous que c’était contre les règles ou l’esprit du sport". Donc, s’il y a eu des failles, il faut les combler pour éviter qu’il y ait au fond plusieurs championnats [avec des règles parallèles]. Je pense que la FIA n’a pas aimé ce qu’elle a vu, elle étudie l’affaire. Et je pense que c’est une bonne chose. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less