Formule 1

300e Grand Prix de Red Bull en F1 : Horner n’aurait pu imaginer un tel succès

Il vise un nouveau cycle gagnant en 2022

Recherche

Par Alexandre C.

13 novembre 2020 - 18:49
300e Grand Prix de Red Bull en F1 : (...)

Ce week-end en Turquie marque le 300e Grand Prix de l’histoire de Red Bull en F1. Un homme seul a été le directeur d’écurie depuis les débuts de l’écurie, Christian Horner.

Horner est ainsi revenu sur l’histoire de son équipe, à commencer par un premier Grand Prix à Melbourne, en 2005, qui fut une bonne nouvelle sportive et financière pour lui…

« Nous avons marqué plus de points lors de notre premier GP que Jaguar n’en avait marqué pendant toute l’année précédente. Je pense que j’étais payé en fonction des points à l’époque, donc j’étais assez content de ça ! »

« David Coulthard a terminé quatrième, c’était donc un départ fantastique pour tout le monde dans l’équipe et une excellente façon de lancer Red Bull en Formule 1. »

Cinq ans après seulement, est venue l’obtention du premier titre de Red Bull, grâce à Sebastian Vettel, au terme d’une course à suspense à Abu Dhabi.

« Il est incroyable de penser que cela fait 10 ans que l’équipe a remporté ses premiers titres. Le 14 novembre 2010 à Abou Dhabi, Sebastian Vettel a remporté le trophée du championnat des pilotes et Red Bull Racing celui des constructeurs. »

« À l’époque, il aurait été impossible de prédire quel serait le succès de l’équipe à partir de ce moment. »

« La dernière course, où quatre pilotes ont eu la chance de remporter le championnat du monde, avec Fernando Alonso de Ferrari comme grand favori, a été un grand moment pour le sport. »

« Nous avons été plus dominateurs en 2011, même si 2012 a été une véritable bagarre qui s’est à nouveau dénouée sur le fil. Alors qu’en 2013, ce fut une année très forte pour nous ; c’était la dernière année du moteur V8 et nous avons célébré notre succès commun avec Renault. »

Mais depuis 2014 et l’ère hybride, Red Bull est sevrée de victoire à cause de la domination de Mercedes. L’objectif pour Christian Horner est maintenant de renverser la tendance, et il semble attendre 2022 pour cela.

« Gagner devient comme une drogue et on en devient dépendant et quand on ne gagne pas, ça fait mal. Cependant, nos objectifs actuels restent inchangés. »

« Mercedes a connu une incroyable série de succès avec son septième championnat du monde et il faut avoir beaucoup de respect pour ce que cette équipe et Lewis Hamilton ont accompli. »

« Ils ont placé la barre très haut, mais c’est quelque chose que nous devons nous efforcer d’atteindre et d’égaler. Le sport est toujours cyclique et vous voulez vous assurer que vous progressez, que vous êtes sur une bonne dynamique, et toujours dans le combat. »

« Tous nos trophées sont exposés à l’usine et ceux que je regarde chaque jour sont les trophées du championnat, ce sont ceux sur lesquels vous voulez que votre nom figure et cela reste la cible. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less