Formule 1

30 points pour McLaren F1 à Monza, et combien au Mugello ?

Un autre circuit rapide au calendrier

Recherche

Par Alexandre C.

10 septembre 2020 - 09:27
30 points pour McLaren F1 à Monza, (...)

Après le Grand Prix d’Italie, McLaren sort de son meilleur résultat d’ensemble depuis le double podium de Melbourne 2014. Deuxième de l’épreuve, Carlos Sainz, qui a terminé un souffle derrière l’AlphaTauri de Pierre Gasly, veut poursuivre sur sa bonne performance pure – à la régulière – ce week-end au Mugello.

Que peut donc espérer la deuxième force du plateau de Monza ? L’Espagnol est en tout cas plein d’espoirs.

« Quel départ j’ai eu pour ces deux courses d’affilée en Italie ! »

« Je ressens encore cette frustration de ne pas avoir gagné, mais après quelques jours et après avoir passé en revue le week-end, je suis évidemment très content de notre performance. Nous avons été la voiture la plus rapide derrière Mercedes tout le week-end, et même après le petit mauvais coup du drapeau rouge, nous avons réussi à nous remettre en course pour la victoire. J’ai roulé de tout mon cœur pendant toute la course et j’ai tout donné pour rattraper Pierre. Il a fait un bon travail en s’accrochant, donc bien joué à lui. »

« Nous passons au Mugello, où j’espère que nous pourrons poursuivre sur notre lancée et passer un autre bon week-end. C’est un circuit complètement nouveau pour moi et les voitures de F1 n’ont jamais couru ici auparavant, ce qui en fait un défi passionnant. Obtenir le plus de données, de confiance et de compréhension possible de la voiture le vendredi sera crucial pour un bon week-end. »

Lando Norris, qui sort aussi d’une bonne course (4e place), indique avoir déjà roulé sur ce tracé toscan... en Formule 4 seulement.

« Le Mugello est un circuit qui me fait généralement penser au MotoGP, plutôt qu’à la Formule 1, donc je suis heureux d’avoir la chance d’y courir ce week-end. Je pense que ce sera un circuit assez physique, avec des virages longs et rapides et beaucoup de forces G. Attendez-vous à voir quelques pilotes reposer leurs cous sur l’appui-tête ! J’espère que nous aurons encore plus de plaisir ce week-end, surtout si l’on considère que nous avons été très proches d’un double podium la semaine dernière. Nous avons travaillé dur dans le simulateur pour nous préparer à ce week-end et essayer de rassembler des données sur le circuit. »

« J’y ai déjà couru en Formule 4, j’ai donc une certaine expérience de la piste. Mais la course en F1 sera très différente de celle en F4, donc ce temps de simulation a été crucial pour notre préparation. Je suis sûr que ce sera une course intéressante, surtout si l’on considère le peu d’informations dont disposent les équipes sur la piste. Nous allons essayer de tirer le meilleur parti des circonstances et de nous emparer de certains points cruciaux au championnat des constructeurs. »

James Key, le directeur technique, indique lui que McLaren laissera toutes ses options ouvertes au niveau des réglages pour le Mugello – en attendant de voir comment se comporteront les Pirelli surtout.

« Le Mugello est un nouveau défi avec une vraie variété de virages, dont beaucoup sont à grande vitesse. C’est une chose difficile à quantifier quand on n’a pas de données historiques d’un circuit. C’est pourquoi beaucoup de travail a été effectué en arrière-plan, par les outils de simulation, afin d’en savoir plus sur le circuit et sur les performances de notre voiture de F1 actuelle. »

« Le Mugello est un endroit vraiment intéressant qui ressemble plus à une combinaison de Silverstone et de Barcelone, qu’à un endroit comme Monza, par exemple. Il y a une série de virages assez rapides au milieu du tour qui sont de nature similaire à Silverstone. Ensuite, le circuit devient plus technique la fin, avec des vitesses à plus faible vitesse et des virages en épingle assez longs. Nous allons chercher un réglage - à la fois aérodynamique et mécanique - qui essaie de tenir compte de tous ces aspects. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less