Formule 1

30 ans après son père, Mick Schumacher dispute son premier GP de F1 à Spa

Un circuit très symbolique pour lui

Recherche

Par Alexandre C.

25 août 2021 - 09:07
30 ans après son père, Mick Schumacher

Mick Schumacher retrouve un des circuits favoris de son père ce week-end en Belgique, un tracé de légende et à l’histoire particulière, parfois dramatique : celui de Spa-Francorchamps.

Le pilote Haas décrit lui-même Spa comme son « circuit favori », même s’il le considère aussi comme « l’un des plus difficiles. »

« Il est super long, et il y a beaucoup de dénivelé. »

« C’est très historique et c’est certainement l’un des week-ends les plus spéciaux que nous avons sur le calendrier, donc je suis vraiment impatient d’y retourner. Nous nous souvenons de tous les moments passés ici, y compris des plus difficiles, en particulier d’Anthoine (Hubert), il est dans nos cœurs quand nous allons à Spa. »

En 2017 c’est aussi à Spa que Mick Schumacher conduisit la Benetton B194, pour marquer le 25e anniversaire du premier titre de son père. Cette fois, Spa arrive alors que la F1 célébrera les 30 ans du début de carrière de Michael Schumacher sur ce même circuit ardennais....

« Piloter la Benetton de mon père en 2017 a été une expérience formidable. Aujourd’hui, quatre ans plus tard, je pilote moi-même en Formule 1 et cela fait 30 ans que mon père a fait ses débuts. C’est un moment vraiment spécial pour moi et ma famille, donc très heureux d’y aller et de mettre ma marque sur cette piste spéciale aussi. »

Spa est un circuit spécial pour Mick Schumacher pour une troisième raison : c’est ici qu’il franchit une nouvelle étape dans sa carrière en F3...

« C’était ma première victoire en Formule 3 en 2018 et la première d’une bonne série. C’était aussi ma première pole position cette année-là. C’était très bien de commencer là-bas car c’est un circuit si spécial pour nous dans ma famille, et pour moi, donc je suis très heureux de pouvoir y retourner et j’espère que nous pourrons sortir quelque chose du chapeau, ce qui serait génial. »

Parlons enfin des réglages : à Spa, il peut faire beau sur une portion du circuit et pleuvoir sur l’autre... Mick Schumacher règle-t-il alors sa voiture en connaissance de cause ?

« Cela n’a pas beaucoup d’impact sur les réglages de la voiture parce que nous pouvons toujours les changer pendant les essais libres - donc nous avons le temps de la régler à notre façon, mais généralement les conditions sont changeantes au cours du Grand Prix. J’ai hâte de retrouver un peu de pluie, ce serait bien. Évidemment, si c’est sec, je suis heureux de rouler sur le sec aussi, donc nous allons laisser les conditions venir à nous et nous verrons ! »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less