27 secondes en 28 tours : Verstappen explique sa franche domination à Suzuka

La tenue des Pirelli l’explique en bonne partie

Recherche

Par Alexandre C.

9 octobre 2022 - 16:27
27 secondes en 28 tours : Verstappen

C’est donc un 2e titre dans des circonstances particulières – course n’ayant pas couvert la distance prévue, incertitude sur le titre remporté ou non à la fin de l’épreuve – que Max Verstappen a remporté ce dimanche à Suzuka.

Revenant sur ces conditions spéciales, Max Verstappen a surtout voulu placer ce Grand Prix de Suzuka dans la perspective globale de cette année, avec un titre fort mérité sur l’ensemble de la campagne.

« Oui, bien sûr, c’est un sentiment formidable. Bien sûr, lorsque j’ai franchi la ligne, je ne pensais pas que nous aurions remporté le titre sur le champ, car je ne savais pas non plus si nous allions obtenir tous les points ou non, mais néanmoins, c’est une excellente journée. À la fin, nous avons pu faire la course et la course elle-même, nous avons pu la gérer vraiment bien avec la voiture, avec les pneus, donc bien sûr, je suis très heureux de gagner ici. »

« Très heureux, mais cette course, cela vous fait aussi réfléchir sur l’ensemble de la saison et nous avons eu beaucoup de moments très spéciaux. Mais c’est aussi très important de regarder ce que toute l’équipe a accompli, c’est assez spécial et ce genre de moments n’arrive pas si souvent. »

« C’est pourquoi il faut vraiment profiter du moment présent et apprécier toute l’équipe qui vous entoure. Nous voyageons tous beaucoup et tout le monde travaille très dur pour atteindre le même objectif. Et oui, je suis presque sûr qu’il sera très difficile d’essayer de reproduire une saison comme celle-ci. »

Max Verstappen, comme un symbole, a construit sa victoire d’abord au départ : dépassé par la Ferrari de Charles Leclerc, il a emporté une vitesse phénoménale pour retrouver dans la foulée la tête de course.

« Oui, j’ai eu un départ terrible, mais j’ai déjà eu des départs terribles sur la grille, donc je savais que ça n’allait pas être extraordinaire et c’est exactement ce qui s’est passé. Mais ensuite la trajectoire extérieure dans les virages 1 et 2 est un peu meilleure parce qu’il y a pas mal de grip à l’extérieur, donc j’ai pu freiner un peu plus tard. Mais oui, c’était très serré, c’est ce que les gens aiment voir. »

La course a été interrompue ensuite un long moment, avant de reprendre... aurait-on pu rouler plus tôt en maxi-pluie selon le pilote Red Bull ?

« Ce premier tour, je pense que c’était vraiment la limite pour un intermédiaire, mais il a continué à pleuvoir assez fort à ce moment-là. Donc une fois que la voiture de sécurité est sortie à cause des accidents, oui, c’était trop humide même pour un pneu extrême-pluie. Continuer comme ça, c’était impossible et en plus je suis en tête, vous savez, les voitures derrière vous ne peuvent rien voir. Donc oui, c’était très difficile et ils ont pris la bonne décision. »

« Ensuite, la première fois qu’ils ont essayé de redémarrer, je pense que ce n’était vraiment pas OK parce qu’il a continué à pleuvoir de plus en plus fort et il n’y avait aucun signe réel que le circuit était sec ou assez sec. Il y avait quelques rivières d’eau mais nous sommes très vite passés de l’extrême à l’intermédiaire de toute façon, donc c’était définitivement bien. »

Une domination intégrale en course

Même avec un premier tour manqué, Max Verstappen aurait sans doute pu l’emporter sur Charles Leclerc : il a écrasé la concurrence en construisant une avance de 27 secondes en 28 tours. Dominateur !

Le pilote Red Bull explique cette performance en premier lieu par la tenue de ses intermédiaires, alors que ceux de Charles Leclerc s’effondraient rapidement.

« Oui, la voiture était très bonne, mais c’était aussi... nous prenions bien soin des pneus. Nous avons pu garder les pneus avant en vie, ce qui est assez difficile ici avec ces pneus intermédiaires. Et c’est ce qui m’a donné un tel avantage de rythme parce que dans ce premier secteur, si vous avez un peu plus d’adhérence à l’avant, ça aide beaucoup, mais oui, c’était très agréable. »

« Mais de toute façon, cette piste dans ce genre de conditions, avec les intermédiaires, est très agréable pour les pilotes. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos