Formule 1

25 courses en F1, c’est préferer la quantité à la qualité pour Verstappen

Mais il se réjouit du retour de Zandvoort

Recherche

Par A. Combralier

27 décembre 2019 - 11:39
25 courses en F1, c’est préferer la (...)

Le calendrier de la F1, à moyen terme, pourrait être bien plus chargé qu’aujourd’hui : afin de maximiser les revenus, Liberty Media n’a jamais caché son intention de porter à 25 Grands Prix le calendrier d’ici 2025. 22 courses l’an prochain, 25 bientôt : n’est-ce pas trop ?

C’est bien ce que pense Max Verstappen…

« C’est trop chargé » nous a-t-il confié. « J’adore la course, mais je pense que c’est juste trop. »

« C’est mieux de se concentrer sur les meilleures courses, d’avoir 20 vraies bonnes courses plutôt que 25, avec peut-être 18 courses qui seront vraiment bien, et 7 qui ne seront pas si populaires… »

Le calendrier s’étend toutefois pour des bonnes raisons pour Max Verstappen : l’an prochain, Zandvoort fera son grand retour au calendrier et les tribunes affichent déjà complètes !

« Il y aura beaucoup d’orange ! Ce sera un week-end très chargé, mais en un sens c’est génial. Certains Néerlandais n’ont jamais eu vraiment l’occasion d’assister à un Grand Prix, donc avec une course si proche, ce sera une opportunité formidable. Et la F1 n’a pas vu les Pays-Bas depuis très longtemps, donc j’espère que ça en poussera d’autres ici à venir, et j’espère aussi que d’ici 10 ou 15 ans, il y aura un autre pilote néerlandais, quand je vieillirai ! Ainsi je pourrai prendre ma retraite et quelqu’un pourra prendre la relève… »

Alors que Zandvoort fait son retour, Hockenheim, ce circuit légendaire, disparait du calendrier l’an prochain, au grand regret de Max Verstappen.

« Il me manquera. Il aurait été vraiment sympathique de courir en Allemagne, il y a tant d’histoire là-bas aussi, tant de marques de voitures. J’ai de bons souvenirs d’Hockenheim quand j’y courais aussi en formules junior. C’est vraiment une grande perte pour la F1. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less