23 courses est ’le maximum, un grand maximum’ selon Rossi

Le PDG d’Alpine F1 a pu constater le rythme dingue en 2021

Recherche

Par Olivier Ferret

27 janvier 2022 - 09:13
23 courses est 'le maximum, un (...)

Le PDG d’Alpine, Laurent Rossi, estime que la F1 est sur la bonne voie pour tenir son calendrier mais a insisté sur le fait que 23 courses est "un grand maximum".

Le calendrier record de la F1 se déroule cette année dans une saison condensée entre mars et novembre, poussant les équipes à leurs limites à travers le monde.

L’accord Concorde actuel stipule un nombre maximum de 25 courses par an alors que le sport cherche à se développer et à profiter d’une exposition et d’un intérêt accrus au cours des dernières saisons.

Alors que le nombre de courses est suffisant pour susciter des inquiétudes, l’utilisation continue des triplés de courses successives a également provoqué de l’énervement dans le paddock, bien que le directeur sportif de la F1, Steve Nielsen, ait suggéré que les équipes sont désormais mieux préparées au cas où il faudrait en revenir à cela.

"22 courses en 2021, c’était beaucoup. C’est beaucoup pour les équipes, pour les mécaniciens. Ils ont une vie avec un rythme de dingue," explique Rossi.

"En même temps, c’est super pour le spectacle, c’est super pour les pilotes, ils adorent ça. Si vous leur donnez 40 courses, ils courront probablement 40 fois au cours de l’année. Quoi qu’il en soit, quand ils ne sont pas là, ils font des courses de karting, en simulateur, et tout ça."

"Mais il y a une ligne fine en termes de durabilité pour le personnel. Je pense que 23 courses est le maximum, un grand maximum."

"Personnellement, j’imagine probablement que moins vous avez de doublés ou de triplés de courses, mieux c’est. Nous sommes donc plutôt en haut du spectre en termes de limite à ne pas franchir."

Circuits

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos