15e des EL2, Bottas reste confiant de pouvoir jouer la Q3 demain

Zhou est satisfait d’être proche de son coéquipier à Bakou

Recherche

Par Paul Gombeaud

10 juin 2022 - 18:51
15e des EL2, Bottas reste confiant (...)

Seulement 15e de la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix d’Azerbaïdjan, Valtteri Bottas n’est pas inquiet pour la suite du weekend malgré ce classement peu flatteur. Il n’a pas pu compléter son tour alors qu’il était en train d’améliorer, et il est confiant de pouvoir améliorer les réglages de son Alfa Romeo d’ici demain.

"Je ne pense pas que ce résultat reflète notre vraie position. Le fait est que nous n’avons pas encore nécessairement tous les meilleurs éléments sur la voiture. De plus, lors de mon dernier tour, j’étais en train d’améliorer de 4 dixièmes mais j’ai bloqué mes roues et perdu du temps. Sans ça j’aurais été un peu plus proche."

"De plus, nous pouvons améliorer la voiture d’ici demain. Ce sera extrêmement serré. Nous avons effectué plusieurs changements sur les réglages aujourd’hui, et en fin de séance c’était déjà beaucoup mieux."

Le Finlandais a-t-il des nouveautés sur sa C42 ce weekend ?

"D’après ce que j’ai compris c’est le cas, mais il n’y en a pas beaucoup. Il y a toujours des risques sur ces circuits urbains. J’espère qu’elles nous permettront de progresser, mais nous devons faire plus que ça. Je suis certain que nous le pouvons, et il est possible d’améliorer les réglages et tout le reste. C’est un tracé très délicat, mais une fois que vous avez les bons réglages, vous pouvez faire de bons temps au tour."

"En tant que circuit urbain, Monaco n’a pas été facile pour notre voiture. Mais je pense que nous avons beaucoup appris au niveau des réglages. Je suis donc optimiste pour demain où nous devrions être en mesure de nous battre pour la Q3. Et je pense que le rythme de course devrait, comme d’habitude, être bon."

Guanyu Zhou était pour sa part satisfait : s’il n’a pris que le 16e temps des EL2, le Chinois se réjouit de n’être qu’à un dixième de Bottas.

"Ca ne s’est bien sûr pas vu lors des courses précédentes, mais en termes de rythme je suis désormais bien plus proche de mon coéquipier, l’écart s’est réduit. C’est bien de voir que nous étions proches lors des deux séances. Demain, il nous faudra trouver plus de vitesse. Je suis confiant de pouvoir progresser d’ici là."

"C’était très difficile à Monaco, mais nous avons désormais compris ce qui nous était arrivé là-bas. Evidemment c’est trop tard désormais. Néanmoins, nous avons à nouveau des courbes très lentes ce weekend. Le tracé et la surface sont différents, mais j’étais à l’aise dans la voiture aujourd’hui. Les domaines dans lesquels nous devons progresser sont évidents, et nous avons besoin de davantage de vitesse. Si nous y parvenons, nous devrions à nouveau pouvoir nous battre au milieu de ce peloton très serré."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos