Formule 1

100 poles de Hamilton en F1 : les statistiques de l’exploit

Remise en perspective d’une barre fatidique

Recherche

Par Alexandre C.

11 mai 2021 - 12:41
100 poles de Hamilton en F1 : les (...)

C’est ainsi à Barcelone 2021 que Lewis Hamilton a atteint la barre fatidique des 100 poles en F1.

Mais cette marque peut sembler telle qu’il est difficile de la remettre en perspective : c’est ce que nous vous proposons avec cette série de statistiques.

La première pole de Lewis Hamilton fut donc signée au Canada 2007 dès sa première saison.

Par année, Lewis Hamilton a signé 6 poles en 2007, 7 en 2008, 4 en 2009, 1 seulement en 2010 et en 2011, 7 en 2012, 5 en 2013.

C’est bien sûr sous l’ère hybride que les compteurs s’affolent : 7 poles en 2014, 11 en 2015, un record de 12 poles en 2016, puis 11 en 2017 et à nouveau en 2018.

En 2019, Lewis Hamilton ne signa que 5 poles en raison de la concurrence de la Ferrari de Charles Leclerc (7 poles). En 2020 il reprit sa marche en avant avec 10 poles, et en 2021 il en est déjà à 2 en 4 GP.

Sur une saison, le record de poles appartient toujours à Sebastian Vettel (15 poles sur 19 Grands Prix en 2011, soit 79 %). Nigel Mansell avait signé 14 poles sur 16 Grands Prix en 1992 (88 %). Lewis Hamilton n’a pas fait mieux qu’en 2016 (12 poles sur 21 Grands Prix soit 57 %).

Lewis Hamilton est plutôt sur un record de longévité : il aura signé une pole à chaque année de sa carrière en F1, soit 15 d’affilée (comme les victoires). Michael Schumacher en était resté à 13.

En taux de réussite en termes de pole position, Lewis Hamilton est le 5e meilleur pilote de l’histoire. Il fait mieux (37 %) que Michael Schumacher (22 %) mais moins bien qu’Ayrton Senna (40 %) avec tout de même 100 courses de plus que le Brésilien.

Fangio demeure le leader de l’exercice avec 56,86 % de réussite, mais avec 200 Grands Prix de disputés de moins que Lewis Hamilton. Pour battre le record de l’Argentin, Lewis Hamilton devrait réaliser la pole chaque samedi jusqu’en 2026 !

Jim Clark est le 2e meilleur (33 poles soit le 5e nombre le plus grand en termes absolus, pour un taux de réussite de 46 %). Alberto Ascari est le 3e des taux de réussite avec 43,75 % (mais seulement 14 poles). A noter que Sebastian Vettel est le 4e plus fréquent poleman de tous les temps (57 poles, 22 %) et que le coéquipier de Lewis Hamilton, Valtteri Bottas, est déjà 19e (17 poles, 10 %).

L’avance moyenne de Lewis à chaque pole est de 291 millièmes, contre 528 millièmes pour Senna et 307 millièmes pour Michael Schumacher. L’avantage de Fangio était en moyenne de 1,7 seconde (947 millièmes pour Jim Clark). Autres temps…

Lewis a aussi signé sa 6e pole à Barcelone, sur le circuit catalan, égalant ainsi le total de Michael Schumacher sur ce tracé.

Le record du nombre de poles consécutives reste la propriété d’Ayrton Senna (8 poles entre Espagne 1988 et USA 1989) ; Lewis Hamilton en est à 7 (Monaco 2015 – Italie 2015).

Lewis Hamilton est logiquement l’homme ayant réussi le plus de poles avec un constructeur (74 avec Mercedes), devant Michael Schumacher (58 avec Ferrari) et Ayrton Senna (46 avec McLaren). Sebastian Vettel en est à 44 avec Red Bull. Avec McLaren, Lewis Hamilton a ainsi signé 26 poles.

Avec un moteur Mercedes, il est ainsi logique que Lewis Hamilton ait atteint la barre des 100 poles puisqu’il n’aura piloté qu’avec un moteur Mercedes derrière lui toute sa carrière.

En termes de Grand Prix, Lewis Hamilton a signé 8 poles à Melbourne, son circuit fétiche devant le Hungaroring, Silverstone et Monza. Senna et Schumacher avaient aussi signé 8 poles sur un même circuit (record), à Imola et à Suzuka respectivement. En Hongrie, à Silverstone ou à Monza, le Britannique a ainsi l’occasion de battre ce record fantastique.

Lewis Hamilton est aussi le détenteur du record de poles positions sans victoire (41 poles sans victoires soit 41 %). C’est un pourcentage égal à celui de Michael Schumacher mais inférieur à Senna (55 %). A noter que René Arnoux a signé 16 poles sans victoire, soit un total ahurissant de 89 % de poles non converties. Valtteri Bottas n’en est pas très loin avec 70 % (12 poles non convertiis).

Au niveau des doublés pole victoire, Lewis Hamilton a un total (59, soit 59 %) supérieur à celui de Michael Schumacher (40, soit 48 %). Fernando Alonso était un maître en la matière (14 doublés pole-victoire, soit 63 %).

La place moyenne de Lewis sur une grille de départ est enfin logiquement très élevée : 3,7.

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less