Formule 1

10 points pour Williams F1 : pas de la chance, mais le fruit d’un travail de fond

C’est ce que pense Capito

Recherche

Par Alexandre C.

5 août 2021 - 14:47
10 points pour Williams F1 : pas de (...)

10 d’un coup ! Williams espérait inscrire un ou deux points en Grands Prix cette année, et finalement, Nicholas Latifi et George Russell en ont marqué bien plus qu’espéré au Hungaroring au terme d’un Grand Prix fou.

Pour autant ces unités marquées par Williams ne viennent pas de rien : déjà George Russell (sauf en Hongrie !) avait au moins atteint la Q2 à chaque reprise depuis le début d’année ; et il avait frôlé les points en courses à plusieurs reprises, et pas qu’en 2021.

Ainsi ce double jackpot au Hungaroring est le fruit d’un travail structurel et n’est pas que dû à la folie hongroise : c’est le message que veut porter Jost Capito, le PDG du groupe, après ce Grand Prix qui replace Williams à la 8e place au classement des constructeurs, devant Alfa Romeo.

« Cela signifie beaucoup pour l’équipe d’obtenir les premiers points, surtout après n’avoir marqué aucun point l’année dernière, et avoir été si près d’en obtenir un cette année. Nous avons obtenu six points et finalement 10 points [après la disqualification de Sebastian Vettel] - et c’est un résultat fantastique que nous attendions. Nous avons toujours dit que les points viendraient. Et quand ils sont finalement venus, pour nous, c’était comme une victoire. »

Williams a réussi un sans-faute stratégique en Hongrie, là où d’autres équipes, comme Mercedes, se sont quelque peu noyées. Là encore c’est le résultat d’un travail de fond, et non de la chance, pour Capito.

« Nous faisons les choses un peu différemment de ce que nous faisions auparavant. Nous avons changé la communication et nous avons changé les réunions. Nous nous alignons davantage sur ce que nous pensons. Maintenant, il n’y a plus de surprises - et nous avons des lignes de communication très rapides lorsque nous devons prendre des décisions. C’est beaucoup plus rationnel qu’avant et cela aide dans le genre de situations que nous avons eu en Hongrie. »

« Il y avait le choix des pneus avant la course, puis le drapeau rouge, puis la situation avec George dans la voie des stands, puis nous avons vu qu’il pourrait avoir un problème de carburant et s’arrêter après la ligne d’arrivée. »

« Il y avait beaucoup de décisions rapides à prendre, et si l’une d’entre elles avait été mauvaise, nous n’aurions pas été dans les points. En plus de la chance que nous avons eue de ne pas être impliqués dans les accidents du premier tour, nous devions prendre toutes les bonnes décisions pour entrer dans les points. Il serait faux de dire que c’est juste de la chance. Même si vous êtes dans cette position à la fin du premier tour, vous devez encore gérer 70 tours, et chaque décision doit être bonne pour arriver là où nous sommes. »

L’ambiance n’est plus la même à Grove et Capito l’a constaté jour après jour : Williams a de nouveau faim !

« C’est un soulagement pour l’équipe d’obtenir les points après cette longue attente. Il y a quelques mois, si nous avions obtenu une 11e place, tout le monde aurait été excité. Maintenant, nous sommes déçus. J’ai vu un changement dans l’équipe. Les gens ne sont plus satisfaits d’une position en dehors des points. Nous n’aurons pas toujours des points, mais nous voulons des points. »

« Obtenir ces points en Hongrie, c’est la confirmation de que nous pouvons faire. Le nombre de points n’a pas d’importance. C’est l’exécution qui compte. Et nous avons bien exécuté la course en Hongrie. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less