Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Whiting veut revoir les procédures autour du drapeau à damier

Eviter que l’erreur ne se reproduise

F1


Miniboutik



L’agitation du drapeau à damier un tour trop tôt a semé la confusion à Montréal dimanche, alors que les pilotes se demandaient s’il fallait continuer ou non. Certains commissaires, convaincus que la course était terminée, ont même joué le jeu en saluant les pilotes.

"Parfois, les commissaires agitent leurs drapeaux pour féliciter le vainqueur, et certains l’ont fait" explique Charlie Whiting, directeur de course. "Ils pensaient que la course était finie car on leur a sûrement dit que le drapeau était agité. Le fait qu’il ait été montré un tour trop tôt, ils n’en savaient rien. Nous devons analyser ce qu’il s’est passé."

En plus des analyses à faire, Whiting veut revoir la procédure complète pour ne pas qu’un tel souci se reproduise. Il explique que la manière dont est amené et agité le drapeau est différente à chaque course, ce qui va imposer d’avoir un processus clair et précis.

"Il se peut que nous ayons besoin de revoir les procédures et de nous assurer que nous avons une procédure très simple pour chaque circuit parce que tous les circuits sont différents. Ils ont tous des systèmes et des réseaux de communication différents. Parfois, c’est le responsable, bien sûr, qui agite le drapeau."

"Nous devons nous assurer d’avoir un compte à rebours à chaque fois. C’est ce que font certains circuits, ils disent que le leader est dans l’antépénultième tour, dans l’avant-dernier tour, puis que c’est le dernier tour, la fin de ce tour. Ensuite, ils vont dire au gars qui agite le drapeau où se trouve le leader, et ils le préviennent quand c’est la prochaine voiture. Cela n’a pas été fait correctement ici."

Whiting veut toutefois trouver une solution pour empêcher ces choses de se reproduire à l’avenir et de perturber potentiellement le résultat : "Il me semble que personne ne savait vraiment et c’est ce dont nous avons besoin pour aller au fond des choses. Ce n’est pas satisfaisant. Heureusement, ça n’a pas affecté le résultat."


12 juin 2018 - 18h35, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Selon Gené, 2018 pourrait être l’année de Vettel
Info suivante : Pirelli révèle les choix des pilotes pour le GP de France


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC