Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Victoire tranquille de Lewis Hamilton en France

Verstappen et Raikkonen l’accompagnent sur le podium

F1


Miniboutik



C’est sous une température ambiante de 25° que le départ du Grand Prix de France va être donné. Il y a un petit risque que la pluie s’invite durant la course, mais pour l’instant, le ciel ne semble pas très menaçant.

Les Mercedes sont sur la première ligne avec des pneus super tendres et derrière elles il y a les Red Bull et les Ferrari, mais ces dernières sont en pneus ultra tendres, le mélange le plus tendre proposé ici par Pirelli. En théorie donc, les Ferrari devraient s’arrêter plus tôt.

Après le tour de formation, les vingt pilotes viennent s’aligner sur la grille de départ et c’est Lewis Hamilton qui prend le meilleur départ, mais derrière lui, il y a de la casse. En effet, Valtteri Bottas et Sebastian Vettel s’accrochent, mais cela provoque d’autres accrochages à l’arrière, notamment pour Gasly et Ocon.

La voiture de sécurité entre en action. Le classement derrière elle : Hamilton, Verstappen, Sainz, Ricciardo, Magnussen, Leclerc, Raikkonen, Grosjean, Perez, Hulkenberg, Ericsson, Vandoorne, Hartley, Stroll, Sirotkin, Alonso, Vettel et Bottas. Gasly et Ocon abandonnent. Vettel a dû faire changer son aileron avant et Bottas un pneu arrière crevé.

La voiture de sécurité s’efface à l’entame du 6e tour et tout le monde se relance sans problème, sauf pour Alonso et Vettel à l’arrière du peloton. Les deux pilotes se touchent et Alonso part en tête-à-queue sans casse.

Lewis Hamilton (+2 secondes sur Verstappen au 8e tour) creuse un petit écart en tête de la course alors que Sebastian Vettel remonte dans le classement. L’Allemand est 12e dans ce même tour.

Le top10 au 10e tour : Hamilton, Verstappen, Ricciardo, Sainz, Raikkonen, Magnussen, Leclerc, Grosjean, Perez, Hulkenberg, Vettel et Vandoorne.

Malheureusement pour lui, Vettel vient d’apprendre qu’il a droit à une pénalité de 5 secondes, ce qui est léger comme sanction s’il est vraiment responsable de l’accrochage du départ. Et puisque c’est ce que pensent les commissaires, c’est assez étonnant.

Sebastian Vettel poursuit toutefois sa remontée dans le peloton avec ses pneus tendres qui lui permettrons d’aller très loin, peut-être jusqu’à l’arrivée. Il est en 9e position au 14e tour. Sa prochaine victime est Romain Grosjean qu’il passe avant la fin du tour.

En tête de la course, Hamilton a près de 4 secondes d’avance sur Verstappen au 15e tour et 8 de plus sur Ricciardo. Une vraie promenade pour le champion britannique.

Sebastian Vettel prend le dessus sur Leclerc dans le 17e tour et il se retrouve maintenant en 7e position. Pendant ce temps, la remontée de Bottas se poursuit aussi puisqu’il pointe en 11e position.

C’est maintenant Kevin Magnussen qui doit s’effacer au profit de Sebastian Vettel qui a désormais la cinquième place de Carlos Sainz en point de mire. Il double l’Espagnol dès le 21e tour. Le podium n’est plus très loin pour l’Allemand.

Chez McLaren, on dit à Fernando Alonso que la pluie arrivera sur le circuit d’ici 20 minutes ! Les plus rapides en piste sont Vettel et Hamilton, les autres sont plus lents et certains se plaignent de leurs pneus, mais comment envisager de rentrer au 25e tour alors que la pluie pourrait arriver vers le 35e...

Chez Red Bull, on ne croit pas à cette pluie puisque Verstappen rentre au 26e tour pour chausser des gommes tendres, c’est-à-dire les plus dures ici.

Sainz s’arrête au 27e tour, Ricciardo, Magnussen, Perez (abandon) au 29e.

Pendant ce temps, Sirotkin et Grosjean (accrochage avec Ocon au départ) ont eu droit eux aussi à une pénalité de cinq secondes.

Hamilton change ses pneus au 33e tour et remonte en piste derrière Raikkonen qui ne s’est pas encore arrêté.

Raikkonen s’arrête enfin au 35e tour et il reçoit des pneus super tendres.

Le top 10 au 36e tour : Hamilton, Verstappen (+5"), Ricciardo (+8"), Vettel, Raikkonen, Bottas, Hulkenberg, Sainz, Vandoorne, Magnussen.

Avec ses pneus super tendres, Kimi Raikkonen revient très vite sur Sebastian Vettel et il le passe au 39e tour.

Pendant ce temps, Stoffel Vandoorne est toujours avec ses gommes super tendres du départ et il perd des grappes de secondes sur tout le monde. Sa stratégie est très étrange puisqu’il est entendu depuis un bon moment déjà que la pluie n’arrivera pas...

Bottas change ses pneus au 40e tour, mais cet arrêt est vraiment très long à cause du fait que la voiture est retombée avant que les pneus arrière soient remplacés !

Vettel va chercher des pneus super tendres au 41e tour et en profite pour purger sa pénalité de 5 secondes. Vandoorne change lui aussi ses pneus.

Avec un avantage de plus de 5 secondes sur Verstappen et plus de 16 sur Ricciardo, Lewis Hamilton se dirige tranquillement vers la victoire, la troisième pour lui cette saison.

Mais Raikkonen a bien l’intention de déloger Ricciardo de la plus petite marche du podium et il lui reste 8 tours pour le faire. Il ne lui en faudra pas autant pour avaler la Red Bull, mais l’autre, celle de Verstappen, est bien trop loin.

Il reste trois tours lorsque Carlos Sainz se plaint d’une perte de puissance sur sa Renault... pas de chance pour l’Espagnol qui va chuter dans le classement alors qu’il occupait une belle 6e place.

Stroll abandonne sur le bord de la piste et la course est neutralisée par une voiture de sécurité virtuelle à deux tours de l’arrivée.

C’est donc Lewis Hamilton qui remporte la victoire et qui reprend par la même occasion la tête du classement du championnat. Verstappen et Raikkonen l’accompagnent sur le podium.

Suivent pour les points : Ricciardo, Vettel, Magnussen, Bottas, Sainz, Hulkenberg et Leclerc.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Lewis Hamilton Mercedes AMG 53 laps - 1h30m11.385s 1
02 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer +7.090 1
03 Kimi Raikkonen Ferrari +25.888 1
04 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer +34.736 1
05 Sebastian Vettel Ferrari +61.935 2
06 Kevin Magnussen Haas Ferrari +79.364 1
07 Valtteri Bottas Mercedes AMG +80.632 2
08 Carlos Sainz Renault F1 +87.184 1
09 Nico Hulkenberg Renault F1 +91.989 1
10 Charles Leclerc Sauber Ferrari +93.873 1
11 Romain Grosjean Haas Ferrari +1 lap 1
12 Stoffel Vandoorne McLaren Renault +1 lap 1
13 Marcus Ericsson Sauber Ferrari +1 lap 1
14 Brendon Hartley Toro Rosso Honda +1 lap 1
15 Sergey Sirotkin Williams Mercedes +1 lap 1
16 Fernando Alonso McLaren Renault +3 laps 3
17 Lance Stroll Williams Mercedes DNF 1
18 Sergio Perez Force India Mercedes DNF 1
19 Esteban Ocon Force India Mercedes DNF 0
20 Pierre Gasly Toro Rosso Honda DNF 0

24 juin 2018 - 17h45, par D. Thys 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Leclerc garde les pieds sur terre concernant les rumeurs Ferrari
Info suivante : Ocon est ‘énervé’ contre Grosjean mais n’en veut pas à Gasly


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC