Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Vandoorne fait maintenant jeu égal avec Alonso selon Prost

"Voire même un peu mieux..."

4 décembre 2017 - 10h37, par Olivier Ferret 

Stoffel Vandoorne peut maintenant espérer battre un peu plus souvent son équipier, Fernando Alonso, en piste.

C’est l’avis d’Alain Prost, quadruple champion du monde de Formule 1, qui a surveillé avec un intérêt accru McLaren en cette fin de saison puisque son ancienne équipe s’est liée à Renault pour les trois années à venir.

"Tout le monde a regardé Vandoorne cette année car, avant d’arriver en F1, il était connu et reconnu comme un des jeunes au top, voire exceptionnel, pour le futur," commente le consultant de Renault F1 pour la RTBF.

"Quand vous commencez chez McLaren avec les ennuis de fiabilité, vous n’avez jamais le même équilibre du matériel. Alonso a fait des choses incroyables malgré un début de saison difficile. Vandoorne fait maintenant jeu égal voire même un peu mieux qu’Alonso."

"Il fait ses classes d’une manière parfaite. Il faudra le voir l’année prochaine avec un bon moteur. On verra s’il est performant et fiable. Être dans une équipe avec Alonso n’est pas évident, il faut donc que Vandoorne reste calme. Il a le temps, je pense qu’il n’y a aucun problème afin qu’il soit au top dans les années à venir."

Alain Prost évoque de manière plus globale la nouvelle génération de pilotes et il n’est pas tendre envers certains jeunes...

"Il y a une partie d’exagération dans la Formule 1 actuelle. Je viens, par exemple, d’aller faire une photo pour la FIA (ouverture du Panthéon des pilotes à Paris, aujourd’hui). Je vois certains pilotes qui veulent le faire à un autre endroit ou certains qui veulent être maquillés. Je trouve qu’on exagère dans ce sens-là."

"Il faut regarder l’intérêt général de la F1. Dans ma génération, on avait fait des choses, on avait galéré avant d’arriver en F1 et on avait pris des décisions nous-mêmes. Si j’exagère la situation de Max Verstappen par exemple, il a débuté le karting à 4, 5 ou 8 ans disons. Ils n’ont pas décidé de le faire. Par la suite, les managers et l’environ vous placent dans un cocon que vous gardez durant toute votre carrière."

"C’est la grosse différence avec nous je pense. Technologiquement, notre règlement offrait une liberté totale. Le pilote suivait cette technologie. Aujourd’hui, nous sommes dans l’hyper-technologie et c’est normal. Mais c’est la première fois que nous sommes pratiquement dépassés par cette technologie. Ce n’est pas négatif, c’est juste un cycle."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Hamilton rejette l’idée de faire équipe avec Alonso
Info suivante : Vettel n’est pas convaincu du retour de Kubica en F1
F1
Photos - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Photos - GP de Hongrie 2018 - Course (549 photos)
Photos - GP de Hongrie 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP de Hongrie 2018 - Samedi (545 photos)
Photos - GP de Hongrie 2018 - Vendredi (668 photos)
Photos - GP de Hongrie 2018 - Jeudi (354 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Course (591 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Avant-course (245 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Samedi (606 photos)
Photos - GP d’Allemagne 2018 - Vendredi (761 photos)
F1

F1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC