Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Sous pression, Hartley veut des points pour convaincre Marko

Il évoque le travail abattu en coulisses

F1


Miniboutik



Même si la rumeur Mick Schumacher a été démentie par Helmut Marko, elle renforce encore la pression autour de Brendon Hartley : le Néo-Zélandais, critiqué pour son manque de résultats, doit rebondir à Singapour afin de sauver son volant.

La tâche ne sera tout de même pas facile pour Brendon Hartley : il s’agira du premier Grand Prix de l’ancien pilote d’endurance dans les rues tortueuses de la cité-État. Un Grand Prix qui n’est jamais facile à apprivoiser…

« Tout le monde m’a dit que c’était la course la plus physique de l’année, pas seulement en raison de la chaleur mais aussi en raison de la concentration et de l’endurance qu’il faut pour tenir durant une si longue course, et il n’y a pas vraiment de temps pour se reposer sur un tour » s’inquiète déjà le pilote Toro Rosso.

« En termes d’entraînement, je n’ai pas changé beaucoup de choses. Tous les pilotes sont en très bonne forme. La saison est déjà bien avancée et nous avons eu beaucoup de courses pour nous échauffer avant une course aussi rude que celle-ci. Je dirais que la plupart des pilotes ont fait un peu d’entraînement pour résister à la chaleur la semaine dernière et pour moi, il s’agissait surtout de mettre un ou deux pulls en plus en faisant du vélo. Je suis arrivé ici deux jours plus tôt que d’habitude, pour m’y habituer aussi. En fait, je n’ai pas aussi chaud que prévu. Les dernières années, il faisait plus chaud je pense, mais néanmoins, ce sera toujours une course rude. Et j’ai aussi passé un peu de temps dans le simulateur, pour apprendre la piste du mieux possible avant les EL1. »

Singapour n’est pas si loin de l’Océanie : Brendon Hartley verra-t-il alors quelques fans Kiwis soutenir un des leurs ?

« J’en ai déjà rencontré quelques-uns dans les rues de Singapour. C’est raisonnablement proche de chez nous. Il doit y avoir quelques expatriés ici et les Australiens semblent aussi m’encourager un peu, donc j’espère qu’ils m’adopteront comme l’un des leurs ! »

Brendon Hartley a bien besoin de soutien puisqu’il va sans doute jouer sa carrière lors de ces prochaines semaines. Qu’en sait-il sur son avenir aujourd’hui ?

« Nous n’en avons pas vraiment parlé pour le moment. J’ai un contrat en cours. Bien sûr, il y a toujours des options. J’ai dit depuis un moment que la meilleure chose que je puisse faire, c’est de me concentrer et de prendre les courses les unes après les autres. Je suis confiant dans le travail que je réalise en coulisses avec l’équipe. Je sais que course après course, je suis devenu plus fort. Les résultats ne l’ont pas exactement démontré, mais je sais que je suis solide et que j’ai été solide les cinq dernières courses. Mais certaines circonstances ont fait que je n’ai pu marquer des points. Je semble avoir été au mauvais endroit au mauvais moment à bien des reprises. Mais je regarde aussi mes propres performances pour savoir où je peux faire mieux. Honnêtement, je me concentre juste pour faire le meilleur travail possible, course après course, et j’espère que je serai sur la grille l’an prochain, ce qui est mon objectif. »

Helmut Marko a indubitablement mis la pression sur Brendon Hartley en signalant que « dix pilotes » étaient suivis de près par Toro Rosso. Le Dr. a prié le Néo-Zélandais de s’améliorer, mais dans quels domaines exactement ?

« J’ai progressé depuis le début de la saison en fait et je n’ai pas vraiment eu une discussion directe à propos d’un résultat précis qu’il faudrait obtenir, mais il est clair que je n’ai pas assez fini dans le top 10 cette année, si on me compare à Pierre Gasly. Sur certaines courses, je n’y étais pour rien, sur certaines autres, oui, en partie, mais comme je l’ai déjà dit, je me concentre sur chaque course, je les prends les unes après les autres. Je suis très confiant dans le travail que je fais en coulisses. Oui, je suis juste concentré sur Singapour ce week-end. C’est une grande opportunité pour nous chez Toro Rosso. Historiquement, l’équipe a très bien performé ici. L’équipe a pris la 4e place ici l’an dernier avec Carlos, dans des conditions un peu délicates. Si on regarde les deux dernières courses, à Spa et à Monza, nous pensons que Singapour va être une opportunité solide pour nous. »

« Tout le monde peut voir que nous sommes solides dans certaines circonstances, mais que nous n’avons pas été capables de capitaliser sur ce potentiel, donc si l’on revient à ce qu’il [Dr Marko] disait… je n’ai pas lu cela dans la presse, mais il disait probablement que je devais obtenir plus de résultats dans le top 10. »

« Le facteur chance doit entrer un peu en jeu, mais je dois essayer de la provoquer par moi-même autant que possible aussi. »


13 septembre 2018 - 15h53, par Alexandre Combralier 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Remercié par McLaren, Vandoorne attend toujours une ‘explication claire’
Info suivante : Vettel est ’triste’ de voir partir Raikkonen de Ferrari


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC