Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Sainz est soulagé et optimiste avant d’entamer le défi McLaren

Un contrat qui lui donne enfin une visibilité

F1


Miniboutik



Cela faisait « un an et demi » selon ses dires qu’il était en contact avec McLaren : finalement, Carlos Sainz est passé des paroles en actes en s’engageant avec l’écurie britannique jusqu’en 2020.

L’Espagnol imagine réaliser son plein potentiel à Woking, d’autant plus qu’il n’aura pas une épée de Damoclès au-dessus de lui dès la saison prochaine.

« Un pilote a besoin de confiance et si une équipe lui donne deux ans, cela signifie qu’elle vous fait vraiment confiance et qu’elle croit en vous. C’est la première fois en F1 que j’aurai un contrat de deux ans. Cela me donne une certaine stabilité, de la confiance » se réjouit le compatriote de Fernando Alonso.

Par le passé, Kevin Magnussen et Sergio Pérez n’avaient signé qu’un contrat d’une seule saison avec McLaren, ce qui a peut-être pesé sur leur confiance et leur performance finale.

« Carlos n’avait des contrats que d’un an, et il ne peut être très à l’aise dans cette situation » surabonde Zak Brown.

Selon Carlos Sainz, la stabilité lui permettra de sur-performer, comme il le fit avec Toro Rosso.

« Pour ma première année chez Toro Rosso en 2015, j’ai fait une bonne saison, mais en 2016, j’ai marqué trois plus de points dans une voiture qui était en fait un peu moins bonne qu’en 2015. Et lors de ma troisième année, en 2017, j’ai réalisé une meilleure saison encore, et cela m’a donné mon passeport pour Renault. »

« En passant juste une deuxième saison dans une même équipe, avec la même voiture, avec le même moteur, les mêmes mécanos… ça vous permet d’aller chercher toutes les petites astuces pour être plus performant avec la voiture, ce qui fait deux dixièmes de différence au final. C’est pourquoi la stabilité est importante, elle vous aide vraiment à performer. »

Carlos Sainz aurait pu trouver cette stabilité… chez Red Bull. Mais l’ancien pilote Toro Rosso a finalement été devancé par Pierre Gasly. L’Espagnol n’a-t-il pas fait une erreur en quittant Toro Rosso pour Renault ?

« Je suis convaincu qu’en 2016 et en 2017, il y avait un espace pour aller chez Red Bull, mais Daniel Ricciardo et Max Verstappen ont été confirmés. Ensuite je suis parti pour Renault, et j’ai eu une très bonne année, mais inévitablement, j’ai perdu un peu le contact et Red Bull n’avait plus autant d’informations sur ce que je faisais, donc ils ont choisi l’option la plus sécuritaire avec Pierre Gasly. Ce que je soutiens totalement parce que Pierre est un pilote formidable qui mérite sa chance chez Red Bull. »

Chez McLaren, Carlos Sainz sera à la recherche de cette stabilité qu’il désire tant. Or, d’une certaine manière, Lando Norris, qui depuis longtemps est dans le giron de Woking, a déjà un avantage sur lui…

« Je ne me suis jamais rendu au centre au McLaren Technology Centre » reconnaît-il. « Mais je m’y rendrai deux ou trois fois ces prochains mois, parce que je dois me préparer pour la saison prochaine. »

Si Carlos Sainz espère réaliser son plein potentiel chez McLaren, il sait cependant que les saisons prochaines seront difficiles. Lando Norris a exclu toute victoire avec une monoplace orange avant 2020. Mais Carlos Sainz est plus ambitieux.

« J’ai beaucoup d’espoirs en 2019. L’équipe a connu une année difficile, elle en a appris les leçons. Elle a réagi de manière claire : c’est le signe d’une équipe qui veut trouver des moyens pour gagner de nouveau. »


19 septembre 2018 - 16h17, par Alexandre Combralier 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Horner rappelle que Vettel a remonté 40 points en 2012
Info suivante : La fin des drapeaux bleus, une idée radicale et populaire ?


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC