Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Rosberg domine et gagne, Mercedes remporte le titre constructeurs

Verstappen et Hamilton complètent le podium

F1


Miniboutik



Comme la veille en qualifications, la piste a été rendue humide quelques heures avant la course mais c’est en conditions sèches que la course commencera. Très mauvaise nouvelle pour Ferrari, Kimi Räikkönen a du changer de boîte de vitesses avant la course et se retrouve pénalisé de cinq places, soit une huitième place sur la grille.

Sebastian Vettel a donc écopé de trois places de pénalité mais en regagne une, le faisant passer à la sixième place au départ malgré son quatrième temps en qualifications. Les deux Red Bull se voient donc promues en deuxième ligne et Sergio Pérez est un heureux cinquième au départ alors que Romain Grosjean partira septième entre les Ferrari.

Plus loin, Button a profité de sa mauvaise qualification et a donné son accord à Honda pour changer son moteur, c’est donc lui qui partira dernier, en compagnie de Pascal Wehrlein sur la onzième ligne de la grille.

Le tour de formation s’effectue sur un rythme lent, les pilotes se placent sur la grille sans problème, et la procédure est lancée ! C’est parti ! Très bon départ de Rosberg et départ catastrophique de Hamilton ! Pérez est déjà troisième entre les deux Red Bull de Verstappen et Ricciardo, et Vettel est cinquième ! Hulkenberg suit devant Räikkönen et Hamilton qui a perdu six places ! Les Haas complètent pour le moment le top 10.

Rosberg a certainement été informé du mauvais départ de son équipier et cravache pour s’échapper en tête. Pendant ce temps-là, Vettel fait l’extérieur à Ricciardo à l’entrée du 130R, dans la plus pure tradition des dépassements ici à Suzuka.

Rosberg mène déjà d’une seconde et demie après un tour, derrière les positions n’ont pas bougé dans le deuxième tour, mais Vettel s’attaque à la Force India de Sergio Pérez dans la ligne des stands et passe le Mexicain. Vettel est sur un très bon rythme en ce début de course et va maintenant aller s’attaquer à Max Verstappen. Pendant ce temps, Rosberg signe le meilleur tour.

A la radio, Hamilton s’excuse de son très mauvais départ, probablement le pire de la saison, ce à quoi son ingénieur lui répond que ce n’est pas grave afin de garder la concentration du Britannique à son meilleur niveau.

Daniel Ricciardo revient à son tour sur la Force India de Pérez dans le quatrième tour. En dehors des 10 premiers, les Williams ont perdu deux places face aux Toro Rosso et pointent aux treizième et quatorzième places. Au fond du peloton, Button n’arrive pas à se défaire des Manor.

Le ralenti du départ montre un très mauvais départ de Lewis Hamilton qui n’est pas passé loin de se transformer en accrochage avec une Ferrari. L’Anglais a compromis un bon résultat, d’autant que le rythme en course de la Ferrari qui le précède désormais la rend difficile à dépasser.

A l’entame du sixième tour, Ricciardo échoue à passer Pérez dans la ligne droite, alors que Räikkönen se défait de son côté de Nico Hulkenberg, qui est désormais la proie de Lewis Hamilton. L’Anglais tente un dépassement dans le 130R mais doit se raviser. Il attend finalement la zone de DRS et prend la septième place.

L’écart entre Rosberg et Hamilton est déjà de quinze secondes, soit plus de deux secondes au tour entre une voiture sans personne devant et la même voiture coincée dans le peloton.

Verstappen se plaint de ses pneus, et du ressenti qu’il a avec eux, alors que l’autre Red Bull de Ricciardo est désormais sous la menace de Kimi Räikkönen qui confirme ses très bonnes dispositions des qualifications, malgré une petite sortie dans les graviers en suivant l’Australien.

L’écart se réduit entre Hamilton et Räikkönen, ce dernier ayant repris le temps perdu lors de sa petite sortie et s’étant rapproché de nouveau de Ricciardo.

Alonso est le premier à s’arrêter après seulement neuf tours, signe que McLaren n’a pas trop de solutions pour essayer de compenser le manque de rythme en piste.

Les deux Red Bull s’arrêtent dans le même tour ! Coup sur coup les deux pilotes changent de gommes et Red Bull réussit deux arrêts consécutifs en moins de 2.5s ! Les mécaniciens méritent qu’on le remarque après ce qui a dû être une bonne montée d’adrénaline.

Les deux pilotes sont repartis en pneus durs qui sont encore les gommes obligatoires ce week-end, comme en Malaisie.

Kimi Räikkönen est remonté sur Sergio Pérez et emmène avec lui Lewis Hamilton, les trois hommes luttant pour la troisième place provisoire.

Nico Rosberg s’arrête un tour après Max Verstappen et a perdu quasiment toute son avance ! Les deux Ferrari et Pérez s’arrêtent également, Ferrari fait exactement comme Red Bull et enchaîne également deux arrêts en 2.5s !

Lewis Hamilton mène mais va devoir passer par la case stands et aura certainement perdu du temps. L’Anglais s’arrête et ressort devant Kimi Räikkönen et Sergio Pérez ! Les deux hommes ont perdu du temps derrière Jolyon Palmer qui se battait pour une huitième place, et le temps perdu a profité à Lewis Hamilton qui gagne deux places ! Räikkönen profite du dépassement de Palmer par Pérez pour dépasser les deux hommes d’un coup, un très beau dépassement pour le Finlandais.

Hamilton double Ricciardo et se retrouve virtuellement quatrième ! L’Anglais s’est réveillé malgré le meilleur tour en course d’une Ferrari, celle de Vettel.

Nico Rosberg mène toujours devant Verstappen, Vettel, Bottas qui doit encore s’arrêter, Hamilton et Massa qui doit également passer par les stands. Les deux Williams étaient parties en pneus médiums, sûrement pour ne tenter qu’un arrêt. Massa perd finalement une place au profit de Daniel Ricciardo dans Spoon ! Räikkönen suit et devrait rapidement s’attaquer à Massa tandis que Pérez et Hulkenberg complètent le top 10. Hamilton double à son tour Bottas et prend la quatrième place.

Pérez s’attaque à Massa mais butte sur la très bonne relance de la Williams. Ricciardo prend la cinquième place à Bottas et Pérez prend le meilleur sur Massa dans le premier virage, par l’extérieur ! Très belle attaque du Mexicain qui s’empare de la huitième place.

Les Mercedes sont les voitures les plus rapides en piste en 1’36"9 et Vettel est le seul à suivre à peu près en 1’37"3, nul doute que Lewis Hamilton remontera vite sur Vettel et Verstappen devant lui.

Dans le 18e tour, Rosberg, Vettel et Hamilton tournent dans le même chrono tandis que Verstappen leur concède trois dixièmes.

Pérez s’attaque à Bottas et profite du DRS pour dépasser la Williams, il est septième. Difficile de savoir si la stratégie des Williams, qui consiste à utiliser un train de médiums et un train de durs, est efficace tant la monoplace manque de rythme sur ce premier tiers de course.

Meilleur tour en course pour Nico Rosberg ! L’Allemand améliore en 1’36"753 au moment ou Verstappen, Hamilton, Ricciardo et Pérez signent également leur meilleur tour personnel.

Esteban Gutierrez a fait un tête à queue en freinant très fort derrière Daniil Kvyat et repart en piste. Hulkenberg attaque Bottas à l’entrée de la chicane, par l’extérieur, et passe à l’intérieur au virage suivant, très beau dépassement du pilote Force India.

Daniel Ricciardo voit Kimi Räikkönen revenir dans son sillage et le Finlandais devrait utiliser son DRS d’ici un ou deux tours.

La bataille fait également rage loin des points entre Daniil Kvyat, dont le rythme est assez lent, Fernando Alonso et Carlos Sainz. Les Sauber et les Renault ne se sont pas encore arrêtées et ont opté pour la même stratégie que les Williams.

Rosberg mène avec cinq secondes d’avance sur Verstappen, lui-même deux secondes et demie devant Vettel. Derrière l’Allemand, Hamilton pointe à onze secondes et précède Ricciardo, Räikkönen, Pérez, Hulkenberg, Bottas et Grosjean. Massa s’est arrêté aux stands et Bottas ne devrait pas tarder à l’imiter.

Verstappen est informé par radio que Massa a fait un relais de 24 tours en pneus médiums et que la dégradation était modérée, la stratégie est réfléchie en direct et Verstappen pourrait opter pour une stratégie sure afin de ne pas tirer sur ses gommes dures trop longtemps.

Kimi Räikkönen s’arrête ! Peut-être Ferrari jugeait-elle qu’il perdait du temps sur Daniel Ricciardo, le fait est que l’équipe lui passe un nouveau jeu de gommes dures pour aller au bout de la course !

Bottas effectue son premier arrêt, tout comme Marcus Ericsson.

Räikkönen tourne le plus vite et améliore tous les secteurs, il va certainement s’emparer du meilleur tour et devrait gagner une place au profit de Daniel Ricciardo après avoir anticipé son arrêt.

Massa attaque Sainz mais l’Espagnol résiste ! Les deux hommes manquent de s’accrocher et la Toro Rosso garde sa position. Meilleur tour en course pour Kimi Räikkönen, deux secondes plus rapide que tout le monde !

Verstappen s’arrête et chausse à son tour les pneus durs, alors que Vettel reste en piste. Rosberg rentre également pendant qu’en piste, Massa dépasse Sainz, et Bottas profite d’une erreur de l’Espagnol pour imiter son équipier. Rosbeg ressort à la troisième place à treize secondes de Vettel et à seulement six secondes de son équipier qui doit s’arrêter.

Vettel s’énerve à la radio après avoir perdu du temps en prenant un tour à une Manor et continue à en parler pendant le tour qui suit. L’Allemand à du mal à se reconcentrer sur sa course !

Romain Grosjean s’arrête et l’arrêt se passe mal : alors que tout était prêt, la lumière n’est pas repassée au vert.

Daniel Ricciardo s’arrête à son tour et Red Bull n’arrive pas à enlever la roue à l’avant-droit ! L’équipe perd trois secondes dans la manœuvre et Ricciardo ressort sixième derrière Räikkönen. Hamilton s’arrête à son tour et ressort très logiquement derrière Verstappen. Aucune équipe ne prend des risques et ce sont également des pneus durs pour l’Anglais.

Vettel repart en pneus tendres ! Il a perdu quelques tours à attendre la bonne fenêtre pour l’utilisation des tendres, ce qui explique qu’il soit ressorti derrière Hamilton, mais il devrait sans doute fondre sur l’Anglais.

Vettel est déjà revenu dans la demi-seconde de Lewis Hamilton et l’on voit très nettement le différence d’agilité entre une voiture en pneus tendres et une en pneus durs. Toutefois, la puissance délivrée par la Mercedes complique les choses pour l’Allemand. Le DRS n’est d’aucune aide et Vettel va devoir s’employer à doubler Hamilton sur une partie plus sinueuse du circuit.

Il reste quinze tours et Rosberg mène devant Verstappen, Hamilton, Vettel et Räikkönen. Ricciardo suit à la sixième place devant Pérez, Hulkenberg, Massa et Bottas qui complètent le top 10. La stratégie de Williams semble finalement suffisante pour obtenir trois points, tandis que Force India en marquera dix.

Vettel se plaint à la radio : "Il s’éloigne les gars, je ne peux pas le suivre". En effet, Hamilton arrive à rester une seconde devant lui, mais son ingénieur lui dit que la course n’est pas terminée.

Grosjean est à la porte des points à sept dixièmes de la Williams de Bottas ! Palmer est douzième et devance encore Kevin Magnussen, même si ce résultat ne devrait permettre à aucun des deux pilotes Renault de rester dans l’équipe l’an prochain.

Max Verstappen a complètement raté son 40e tour et a perdu près de deux secondes sur Hamilton, très certainement à cause des retardataires. Le jeune pilote va devoir se méfier car Hamilton n’est qu’à quatre secondes et il reste douze tours !

Vettel se plaint de nouveau des drapeaux bleus et de leur non-respect après avoir été coincé dans l’épingle derrière Carlos Sainz qui a failli l’accrocher au virage suivant. Sainz venait de faire la même chose avec Hamilton et devrait recevoir au minimum une réprimande pour avoir totalement ignoré les drapeaux bleus.

Verstappen réagit en voyant la Mercedes de Lewis Hamilton revenir à deux secondes et signe son meilleur tour en course. Le trafic joue décidément un rôle prépondérant puisque Verstappen perd de nouveau plus d’une seconde derrière Kvyat et Hamilton est revenu à une seconde du Batave !

Hamilton a le DRS et revient sur Verstappen, il est désormais à sept dixièmes ! Quelle erreur de Toro Rosso de ne pas avoir indiqué à Daniil Kvyat de laisser la place à son ancien équipier, car c’est très certainement la deuxième place qui va être perdue par sa faute.

Hamilton devrait toutefois être prudent au moment d’attaquer car on sait que Verstappen n’est pas du genre à abdiquer, mais le DRS risque de faire son effet. Ce n’est pas le cas et Verstappen garde une demi-seconde d’avance sur Hamilton. Les sept derniers tours vont être longs pour le pilote Red Bull !

Malgré le DRS et la puissance de la Mercedes, Verstappen arrive à se donner un peu d’air sur les parties sinueuses et garde la main, se permettant même de prendre une poignée de dixièmes au passage !

Rosberg mène toujours devant les deux hommes, Vettel et Räikkönen suivent et risquent de ne pas signer de podium sur un circuit où Ferrari avait pourtant l’avantage sur Red Bull. Ricciardo continue de remonter sur le Finlandais et devance toujours les deux Force India et les deux Williams.

Hamilton a perdu un peu de temps, il est désormais hors de la zone de DRS derrière Verstappen.

Au prix d’un gros freinage à la chicane, Hamilton se replace dans la détection de DRS et l’utilise mais n’arrive toujours pas à se défaire de la Red Bull, ni même simplement à l’attaquer.

Hamilton attaque à la chicane mais rate son freinage ! Il tire tout droit et perd plus d’une seconde et demie sur le Hollandais à l’entame du dernier tour, c’est terminé !

Rosberg remporte la course, sa quatrième en cinq courses et sa neuvième cette saison ! Il devance Verstappen et Hamilton, Mercedes remporte le titre constructeurs ! Et l’équipe s’assure de remporter le titre pilotes car seuls Rosberg et Hamilton sont en lutte désormais !

Vettel et Räikkönen suivent et devancent Pérez, Hulkenberg, Massa et Bottas. Williams perd encore du terrain sur Force India pour la quatrième place. A noter qu’aucun abandon n’est à déplorer lors de cette course.

Rosberg a désormais 33 points d’avance sur Hamilton et peut se contenter de finir derrière Hamilton à chaque course jusqu’à la fin de saison.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Nico Rosberg Mercedes AMG 53 laps - 1h26m43.333s 2
02 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer +4.978 2
03 Lewis Hamilton Mercedes AMG +5.776 2
04 Sebastian Vettel Ferrari +20.269 2
05 Kimi Raikkonen Ferrari +28.370 2
06 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer +33.941 2
07 Sergio Perez Force India Mercedes +57.495 2
08 Nico Hulkenberg Force India Mercedes +59.177 2
09 Felipe Massa Williams Mercedes +97.763 1
10 Valtteri Bottas Williams Mercedes +98.323 1
11 Romain Grosjean Haas Ferrari +99.254 2
12 Jolyon Palmer Renault F1 +1 lap 1
13 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari +1 lap 2
14 Kevin Magnussen Renault F1 +1 lap 1
15 Marcus Ericsson Sauber Ferrari +1 lap 1
16 Fernando Alonso McLaren Honda +1 lap 2
17 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari +1 lap 2
18 Jenson Button McLaren Honda +1 lap 2
19 Felipe Nasr Sauber Ferrari +1 lap 1
20 Esteban Gutierrez Haas Ferrari +1 lap 2
21 Esteban Ocon Manor Mercedes +1 lap 2
22 Pascal Wehrlein Manor Mercedes +1 lap 2

9 octobre 2016 - 08h35, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : A Pirelli et à la FIA de décider pour des essais à Bahreïn selon Wolff
Info suivante : Une course parfaite pour Nico Rosberg


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC